Insolite

Un passager filme son calvaire pendant un vol de 29 heures, un bébé n’arrêtait pas de pleurer

Un passager à bout de nerfs un bébé n’arrêtait pas de crier pendant un vol de 29 heures
Un passager à bout de nerfs un bébé n’arrêtait pas de crier pendant un vol de 29 heures - © TikTok /@ balubrigada

Un passager nommé Henry Beasley a vécu l’enfer à bord d’un avion. Un bébé ne cessait en effet d’hurler pendant tout le voyage.

Il n’est jamais facile de voyager avec des enfants, surtout s’ils sont hyperactifs. Ils peuvent s’agiter à tout moment. Cris, coups de pieds dans les sièges… ils risquent de déranger les autres passagers. Si certains courent partout, d’autres n’arrêtent pas de pleurer. Un vrai supplice pour tout le monde. Henry Beasley, musicien membre du groupe néo-zélandais Balu Brigada, en a fait l’expérience.

Malheureusement pour lui, il s’est assis près d’un bébé inconsolable. Selon les informations relayées par New York Post, l’enfant n’arrêtait pas de crier. Pourtant, le vol vers Berlin a duré 29 heures. Henry Beasley a décidé de se filmer pour dévoiler le calvaire qu’il a vécu à bord de cet avion.

Un vol long-courrier
Un vol long-courrier – © TikTok /@ balubrigada

À lire aussi : Mathieu Kassovitz ne va « pas pleurer » la fermeture des cinémas

Henry Beasley partage son expérience de vol

Déjà qu’un vol de 29 heures est extrêmement épuisant, sans compter les effets du décalage horaire. Ajoutez à cela, un bébé qui ne cesse de crier. L’expérience de vol est pour le moins traumatisante. Personne n’a envie de vivre ça. Pourtant, Henry Beasley et d’autres passagers ont fait les frais des cris incessants de l’enfant.

Actif sur TikTok, le musicien a décidé de partager une vidéo pour montrer à quel point ce vol vers Berlin était particulièrement exténuant. La mère de l’enfant n’arrivait en effet pas à le calmer. Henry Beasley a compilé les différents moments où le bébé pleurait pendant (presque) tout le voyage.

vol
Un vol de 29 heures – © TikTok /@ balubrigada

Sur les vidéos, on peut remarquer que les yeux du musicien ont cligné plusieurs fois. Celle de gauche a tremblé tout le temps. D’après les médecins, le stress et la fatigue en sont les principaux facteurs. Tous les muscles d’une personne à bout de nerfs sont en état d’alerte. Du coup, des impulsions nerveuses sont transmises aux muscles de la paupière qui se contractent et commencent à tressauter.

Un signe de fatigue
Un signe de fatigue – © TikTok /@ balubrigada

Son expérience suscite un vif débat

Faut-il créer des vols réservés aux adultes pour éviter de telles situations ? Bon nombre d’internautes qui ont réagi aux vidéos postées par Henry Beasley le demandent. De cette manière, ils n’auront pas à supporter les pleurs et les hurlements des tout-petits. « Je paierai un extra pour des vols sans enfants », écrit l’un d’eux.

« La rage que je ressens juste en regardant ça », « Le meilleur contraceptif de tous les temps », « Je crois que mes trompes viennent de se nouer », ont écrit ceux et celles qui n’ont pas encore d’enfant.

Certains internautes ont cependant pensé à la mère de famille. Cette expérience était particulièrement pénible pour elle. « Je me sens mal pour les passagers, mais je ne peux pas imaginer ce que cette pauvre mère a enduré », souligne une utilisatrice.

Un passager à bout de nerfs
Un passager à bout de nerfs – © TikTok /@ balubrigada

De son côté, Henry Beasley a aussi donné son avis sur cette situation. Selon lui, il suffit d’utiliser des écouteurs pour écouter de la musique. Malgré le calvaire qu’il a vécu, il n’a pas rejeté la faute sur l’enfant ou sa maman. De nombreuses mères de famille ont ainsi tenu à le remercier.

Toutefois, son expérience suscite encore un vif débat sur la Toile. Les compagnies aériennes pourraient bientôt interdire l’embarquement des enfants sur certains vols. Affaire à suivre !

Signaler une erreur