Insolite

La nouvelle tendance des filles en boite de nuit : être vêtue que d’un simple ruban adhésif !

Instagram

La meilleure tenue pour sortir en boîte de nuit ? Du ruban adhésif pour de nombreuses filles qui sortent en soirée outre-Atlantique. Une mode vraiment insolite.

Pour les jeunes femmes, s’habiller pour sortir en club ou en boîte de nuit est souvent un casse-tête. Elles craignent d’en dévoiler trop ou pas assez, alors, certaines passent des heures à choisir la tenue idéale. D’autres sont tout simplement prêtes à tout pour suivre les tendances et attirer l’attention sur elles. Et en matière de mode, il n’y a aucune limite.

La dernière tendance en provenance des États-Unis est totalement excentrique : des filles simplement vêtues de ruban adhésif. Une mode qui laisse bouche bée… Les photos sont plus parlantes.

Instagram

À lire aussi : Les photos de Laeticia Hallyday et Jalil Lespert dans une boîte de nuit au Cap d’Agde font jaser !

Des lignes de ruban adhésif en guise de vêtement, une idée qui a fait son chemin

Le concept ne date pas d’hier, mais reste au top des tendances en matière de mode insolite. Outre-Atlantique, on ne s’étonne peut-être plus de voir de jeunes femmes avec simplement du ruban adhésif sur la peau. Cette tenue légère se rencontre de plus en plus en boîte de nuit, dans les clubs et plus généralement dans les soirées branchées.

L’initiateur de cette mode extravagante est le photographe de mode cubano-américain Joel Alvarez. Il a eu l’idée de cette création originale sur les conseils d’un modèle qu’il a photographié en 2008. Ayant remarqué le potentiel exceptionnel du ruban adhésif pour souligner la silhouette et les courbes féminines, il a décidé de développer davantage son idée.

Le photographe-designer a commencé l’expérience avec du ruban magnétique noir avant d’utiliser d’autres types d’adhésifs. Si au départ, c’était uniquement pour des shootings photo, son travail a vite été repéré par des organisateurs de fêtes. Des boîtes de nuit de Miami aux festivals de musique en passant par les soirées mémorables d’Ibiza, il présente son art partout.

Les filles s’approprient cette tendance pour sortir en soirée

« Black Tape Project », tel est le nom du projet de Joel Alvarez qui ne cesse de faire des émules et d’inspirer de nombreuses femmes. Concrètement, il s’agit de se recouvrir le corps de lignes ou de figures géométriques réalisées avec du ruban adhésif.

En réalité, les jeunes femmes cachent juste l’essentiel. Les plus créatives arrivent à transformer leur corps en une véritable œuvre d’art. Elles jouent avec les formes et les couleurs des rubans : du noir, du bleu, du doré, etc.

Il faut avouer que l’effet wow est au rendez-vous. Cette mode devenue internationale n’est pas près de s’arrêter et fait la success story de son inventeur.

Signaler une erreur