fbpx
Insolite

Becky Holt, la femme la plus tatouée de Grande-Bretagne, dévoile à quoi elle ressemble sans ses tatouages

Photo : Instagram/becky_holt_bolt
Photo : Instagram/becky_holt_bolt

Becky Holt, une britannique, connue comme étant la femme la plus tatouée de son pays dévoile à quoi elle ressemblait sans ses tatouages.

La femme la plus tatouée de la Grande-Bretagne

Devenue « tellement accro », elle a fini par manquer d’espace. Elle s’était alors dit qu’elle était déjà couverte alors, pourquoi ne pas en mettre partout. Actuellement, la jeune femme a des tatouages qui montent son cou jusqu’au menton, d’autres qui descendent son front et le contour de son visage. Ce qui lui a valu le titre de la femme la plus tatouée de la Grande-Bretagne.

Apparemment, elle ne souhaite plus en rajouter, surtout au niveau de la face, pensant que « cela gâchera l’esthétique ». D’ailleurs, en passant, est-ce que l’influenceuse pourrait être aussi belle sans tatouage ?

À lire aussi : Tatouée de la tête aux pieds, elle cache ses tatouages le temps d'une journée : comment réagissent ses proches ?

Près de 40 000 euros dépensés en tatouage

C’est donc décidé, Becky Holt ne mettra aucun tatouage sur son nez, sur ses globes oculaires, ni sur quoi que ce soit d’autre. Une bonne nouvelle pour le porte-feuille de la jeune femme qui a dépensé plus de 39 000 euros en tatouages.

Apparemment, elle a commencé à se faire tatouer à l’adolescence. Et l’encre recouvre actuellement 95 % de son corps. Elle a commencé à se faire remarquer à l’âge de 23 ans pour sa collection d’arts corporels. Grâce à un tatouage particulier, placé dans une zone particulière, elle est devenue une « recordwoman ».

Tatouée jusque dans les zones les plus sensibles du corps

Voulant préserver la beauté de son visage, Becky Holt a volontairement accepté de se faire tatouer des zones sensibles de son corps.

Ce fut d’ailleurs une expérience pour la mère de famille. Il fallait en effet que le tatoueur se place entre ses jambes pour pouvoir effectuer son œuvre. Malgré le fait que ce fut « très difficile » pour Becky, il fallait qu’elle achève sa « tenue ».

Quatre tatouages ont une grande signification pour Becky

Comme de nombreuses personnes tatouées, la femme la plus tatouée de la Grande-Bretagne a des tatouages significatifs. Si certains représentent ses films préférés ou des expériences mémorables, quatre de ses tatouages ont des significations spécifiques pour elle.

Sur le visage, elle a un tatouage qui représente son idole, David Bowie. Sur l’une de ses jambes, elle a aussi un tatouage dédié au film « Labyrinth », son préféré. Et sur son bras, la jeune mère a également un tatouage dédié à ses parents avec une rose qu’elle a consacrée à sa grand-mère. Étant donné que son corps est recouvert de tatouages, Becky a voulu savoir comment les gens la trouveraient sans ses dessins. 

Becky Holt a voulu montrer au monde à quoi elle ressemblerait sans tatouage

Lorsqu’elle était petite, Becky Holt était une jeune fille aux yeux attirants et aux cheveux longs. Puis, elle a décidé de couvrir son corps d’encre, ne laissant qu’une partie de son visage. La trentaine, la femme la plus tatouée en Grande-Bretagne a décidé de couvrir ses tatouages de maquillage. 

Becky Holt sans tatouage | Photo : Instagram/becky_holt_bolt
Photo : Instagram/becky_holt_bolt

Elle a voulu montrer aux gens à quoi elle pourrait ressembler sans les dessins sur son corps. Après avoir publié les photos avant/après, les internautes ont été nombreux à donner leurs avis. Si certains la préfèrent sans tatouage, d’autres disent qu’elle est mieux avec.

La réaction des internautes

Pour voir la réaction des gens, Becky Holt a décidé de publier ses photos sur son compte Instagram. Rappelons-le, l’influenceuse compte près de 40 000 abonnés sur le réseau social. 

« J’ai l’air folle sans tatouages ! Que préférez-vous ? », a écrit Becky en légende de son post.

« Définitivement sans, on ne voit pas les traits de votre visage avec », a répondu un abonné dans les commentaires. 

Tandis qu’un autre, plus favorable à l’art corporel, a lancé :

« Avec le tatouage s’il vous plaît,».

Quant à une autre personne, beaucoup plus neutre, elle a écrit que ce que les autres pensent n’a pas d’importance tant que cela lui « fait sentir heureux et beau ».

À lire aussi : À 30 ans, Kelly Healey est devenue la plus jeune grand-mère de Grande-Bretagne

Au sujet de l'auteur : Jacques Ronny

Rédacteur talentueux, il jongle entre articles d'actualité et histoires captivantes. Avec une plume imaginative et rigoureuse, il tisse des récits envoûtants tout en décryptant le monde contemporain.