Tranche de vie

Melissa, accro aux tatouages : l’école de ses enfants lui interdit d’aller à leur spectacle de Noël

Melissa Sloan, une jeune mère accro aux tatouages
© Facebook / Melissa Sloan

Melissa Sloan n'a pas été autorisée à se présenter à la fête de Noël de l'école de ses enfants en raison de ses innombrables tatouages.

Pour Melissa Sloan, une mère de famille galloise, les tatouages sont toute sa vie. Tatouée de la tête aux pieds, cette femme de 45 ans doit faire face à de nombreux jugements tous les jours, notamment sur son quotidien de mère. En effet, en raison de son apparence hors du commun, elle ne passe pas une journée dehors sans être dévisagée.

Les tatouages de Melissa Sloan sont tellement extravagants que certaines personnes la traitent même de tous les noms. Et cette apparence lui a valu d’être écartée de certains lieux publics mais aussi de l’école de ses enfants.

À lire aussi : Accro aux tatouages, il dépense une fortune pour se faire recouvrir le corps en entier

Melissa Sloan assume son apparence

Mère de 7 enfants, Melissa Sloan fait partie de ces personnes qui ont une forte obsession pour les tatouages. Elle a connu sa première expérience à l’âge de 20 ans. Mais elle ne s’est pas arrêtée à une simple marque comme un petit cœur sur son bras ou sa jambe. Elle a continué à se faire tatouer jusqu’à ce que la majeure partie de son visage et de son corps soit presque entièrement couverte.

Les tatouages de Melissa Sloan
© Facebook / Melissa Sloan

Comme le rapporte le Daily Mail, Melissa va chez des tatoueurs professionnels au moins trois fois par semaine. Mais elle se fait aussi tatouer chez elle avec son propre pistolet à encre. Pour cela, elle peut compter sur son compagnon, Luke, 56 ans. Elle a même affirmé que deux de ses enfants l’ont déjà tatouée dans le dos. La mère de famille avoue avoir 800 tatouages au total, et apparemment, elle ne compte pas en rester là.

Bannie des fêtes à cause de ses tatouages

Entre Melissa Sloan et les tatouages, c’est vraiment une véritable histoire d’amour. Mais à son grand dam, cette addiction lui ferme certaines portes et rend sa vie sociale beaucoup plus difficile. Comme elle l’a confié au Daily Mail, son apparence ne l’aide pas du tout au niveau professionnel. En effet, il est difficile pour elle de trouver un emploi avec ces tatouages « de type carcéral ». Certaines personnes ne la laissent même pas entrer dans les établissements publics. Il y a des bars qui lui refusent l’accès alors qu’elle veut simplement prendre un verre et passer du bon temps.

Melissa Sloan et ses enfants
© Facebook / Melissa Sloan

Mais les actes de discrimination dont Melissa Sloan est victime ne s’arrêtent pas là. Elle a en effet affirmé qu’elle n’était pas non plus la bienvenue à l’école de ses enfants. Privée des fêtes de Noël de l’établissement, elle n’a pas non plus le droit d’assister aux réunions parents-enseignants. Pour voir les performances de ses enfants, cette mère de 45 ans devrait se tenir dehors et regarder par la fenêtre de l’école.

« Les professeurs m’ont dit de faire ça, c’est pour ça que je ne vais pas à la pièce de théâtre de l’école », a-t-elle expliqué.

Ses tatouages cachent une épreuve difficile de sa vie

Heureusement pour Melissa Sloan, son compagnon répond toujours présent pour la remplacer lors de certains événements. « Je ne peux pas y aller, je ne suis pas désirée. Je suis tellement jalouse de ne pas pouvoir y aller, ni à la fête de Noël, car je sais comment ils me traitent », a confié la Galloise.

Évidemment, le comportement de certains professeurs et parents envers Melissa l’affecte beaucoup. Mais ce n’est qu’un détail pour celle qui a connu une enfance et une adolescence assez terribles à cause de son demi-frère. D’ailleurs, ses tatouages, selon Melissa Sloan, sont un moyen pour elle de se libérer du poids de ce passé douloureux.

Signaler une erreur