Tranche de vie

Aujourd’hui millionnaire, il rachète la banque qui lui avait refusé un prêt il y a 20 ans

Adam-Deering-millionnaire
Ce millionnaire britannique partage sa réussite sur Instagram, source : @Adam_Deering Instagram

En Angleterre, Adam Deering, un entrepreneur partage une anecdote personnelle qui date d’il y a plus de 20 ans, lorsqu’une banque lui avait refusé un crédit pour monter sa boîte. Aujourd’hui millionnaire, il pose fièrement devant l'immeuble de cette même agence bancaire.

à découvrir

Adam Deering est un entrepreneur britannique devenu millionnaire. Il a bâti sa fortune à la tête de plusieurs affaires de la région d’Urmston. Nous sommes dans le Grand Manchester en Angleterre. Mais tout n’a pas été simple pour ce businessman aujourd’hui âgé de 39 ans d’après cette histoire rapportée par LADbible. Pour espérer arriver à une telle réussite, le jeune homme a tout de même essuyé une ou deux galères.

‘La vengeance est douce’

En effet, l’immeuble devant lequel il se tient aujourd’hui fièrement debout n’a rien d’inconnu pour lui. C’est cette même banque qui lui avait apporté une bien mauvaise nouvelle il y a plus de 20 ans auparavant. « La vengeance est douce » écrit-il en légende de sa publication appréciée par près de 10.000 internautes ce 30 septembre 2020.

‘J’ai acheté l’immeuble de la banque qui m’a refusé un prêt’

Dans une publication très partagée sur les réseaux sociaux, il se rend devant cette fameuse banque. Le millionnaire prend même une photo anecdotique devant l’immeuble. Il raconte sur Instagram : « J’ai donc acheté l’immeuble de la banque qui m’avait refusé un prêt quand j’avais 21 ans ».

« J’étais fauché, je rêvais d’être mon propre patron et de créer ma propre entreprise. J’avais fait un business plan, pris rendez-vous avec le directeur de la banque pour lui évoquer mon projet de création d’entreprise. Je voulais ouvrir un compte courant chez eux et obtenir un prêt pour mon projet. Avant de me rendre au rendez-vous de la banque, j’ai prié car je n’avais pas d’argent et aucune idée de la manière dont je pouvais vivre mon rêve à ce moment là. Je me suis assis devant cette banquière en me croisant les doigts. Et celle qui était en réalité la directrice de la banque m’avait répondu sur un ton très condescendant que j’étais trop jeune, que je n’avais aucune expérience dans le monde des affaires » 

Instagram

Le chemin vers la réussite d’Adam Deering

À l’époque c’est la douche froide pour Adam qui se sent « humilié, frustré et triste ». Le jeune homme n’avait aucun plan B et s’est mis à réellement douter de son avenir. D’autant qu’il avait déjà quitté son travail mais heureusement Adam Deering était parvenu à rassembler assez d’argent pour payer le loyer pour trois mois. Il avait aussi bénéficier d’un crédit rallongé pour sa ligne téléphonique. Sans argent, il passe quatre mois à même le sol sans pouvoir s’acheter de bureau ou de chaise. Aucun budget également pour faire la publicité de sa petite entreprise, ni Google ou encore des réseaux sociaux pour s’occuper du marketing. 

Ce refus à l’origine de la persévérance Adam Deering

Adam est simplement animé par « un désir chaud brûlant de réussir ».  Son incroyable détermination lui permet donc de racheter cet immeuble où sa banque de l’époque, lui ont refusé ce fameux prêt de 10.000 livres sterling (environ 11.000 euros). 

En cette période de temps troubles et de difficulté économique pour beaucoup d’entrepreneurs, Adam rassure les jeunes rêveurs : « N’oubliez surtout pas que vote position actuelle n’est jamais votre destination finale. »


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web