fbpx
Télé

Audrey Fleurot perçoit un salaire à 6 chiffres pour chaque épisode de HPI

Audrey Fleurot
© TMC

« HPI » fait son retour pour une 3e saison ce jeudi 11 mai. Savez-vous combien l’actrice principale, Audrey Fleurot, touche par épisode ?

Beaucoup l’ont attendue et la voilà enfin ! TF1 a diffusé le 1er épisode de la saison 3 de la série « HPI » ce jeudi 11 mai, toujours avec Audrey Fleurot. Un véritable carton, car cet épisode a permis à la chaîne de se hisser à la tête des audiences.

Il faut néanmoins savoir que TF1 n’est pas la seule à tirer profit de ce succès. En effet, celle qui incarne Morgane Alvaro dans la fiction est également grassement rémunérée. L’actrice toucherait un salaire à 6 chiffres pour chaque épisode !

TF1 a réalisé un score d’audiences historique

C’est le 29 avril 2021 que TF1 diffuse le tout 1er épisode de la série policière « HPI ». HPI pour haut potentiel intellectuel. On suit alors l’histoire du personnage loufoque d’une mère célibataire au haut potentiel intellectuel incarnée par Audrey Fleurot.

Alors qu’à la base Morgane Alvaro était femme de ménage, sa vie change du tout au tout lorsque la police de Lille la recrute en tant que consultante. Un synopsis qui a fait mouche, car dès son lancement, la fiction a battu un record d’audience, jusque-là détenu par « Clem ».

Cette popularité ne fait que grandir puisque le 1er épisode de la saison 3, intitulé « Symétrie radiale », a aussi fait un malheur en matière d’audiences. D’après les chiffres de Médiamétrie, l’épisode a rassemblé plus de 8,3 millions de téléspectateurs, soit 39,5 % de part d’audience.

« Meilleure audience de l’année pour le retour de HPI », se félicite TF1 sur Twitter.

Avant d’ajouter fièrement :

« HPI réalise toujours les meilleures audiences pour une série française depuis plus de 10 ans. »

À lire aussi : De "Louis XIV" à "Louis 14" : le musée Carnavalet supprime-t-il vraiment les chiffres romains au profit des chiffres arabes ?

Audrey Fleurot touche un salaire à 6 chiffres

Grâce à la série « HPI », TF1 gagne un joli pactole. Comment ? Grâce aux publicités ! D’ailleurs, il est bon de rappeler que la Première chaîne a augmenté le prix de ses tarifs publicitaires, comme l’ont rapporté nos confrères du Parisien.

Ainsi, d’après le quotidien, pour diffuser une publicité lors de la première coupure au 1er épisode de la saison 2 de « HPI », on devait payer 150 000 euros bruts. Pour une série, cette somme est tout simplement énorme.

Toujours est-il que TF1 n’est pas la seule à s’en mettre plein les poches. En effet, Audrey Fleurot n’est pas en reste non plus. Pour cause, la chaîne la rémunère grassement pour son rôle de Morgane Alvaro. 200 000 euros par épisode selon Voici.

« Elle a déjà dit oui pour une saison 4 et une saison 5 va prochainement être signée », rapportent nos confrères, citant une source.

On peut donc déduire que la série ne va pas se terminer de sitôt. De plus, dans un entretien avec Télé Magazine, Audrey Fleurot a révélé qu’il y aura une « énorme surprise à la fin de la saison 3 ». Ce n’est pas pour déplaire aux fans.

Audrey Fleurot évoque ses nombreux sacrifices

Récemment, quelques heures avant la diffusion du 1er épisode de la saison 3 de « HPI », Audrey Fleurot était sur le plateau de « Quotidien ». Face à Yann Barthès, la comédienne a parlé de sa carrière d’actrice et des tournages.

« C’est génial de tourner, j’ai rêvé de faire ce métier et j’ai la possibilité de choisir, donc ce n’est pas du tout triste. Le truc, que c’est un marathon HPI, dans le sens où j’ai énormément de textes, je suis quasiment de toutes les séquences, donc ça va avec une forme d’austérité de l’ordre du sportif de haut niveau », a expliqué Audrey Fleurot.

Il va sans dire qu’un rythme de vie pareil s’accompagne forcément de sacrifices. Audrey Fleurot en a évoqué quelques-uns.

« Je vis un peu cloîtrée dans le sens où j’ai tout le texte du lendemain à apprendre et que je sais que si je vais boire des coups avec eux, je vais galérer le restant de la semaine, ça va avec une vie un peu monacale », a-t-elle poursuivi.

À lire aussi : Omar Sy empoche le jackpot avec Netflix, un salaire à 8 chiffres !

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...