fbpx
Télé

« Affaire conclue » : elle revend un objet de 150 euros à 127 000 euros !

Affaire conclue
© France 2

Il y a 2 ans dans « Affaire conclue », une chanceuse avait décroché le jackpot. Elle avait pulvérisé le record de vente aux enchères.

Un objet acheté à 150 euros en brocante s’est transformé en trésor inestimable dans l’émission « Affaire conclue ». En juin 2021, une femme avait réussi à le céder pour plus de 100 000 euros, battant ainsi le record historique du célèbre programme de France 2. Un jackpot inouï qui avait émerveillé les fidèles de France Télévisions. Découvrez les détails dans cet article.

« Affaire conclue » : un objet de valeur

Vous vous demandez sûrement quel est cet objet qui a battu le record. Eh bien, il s’agit d’un miroir. Mais pas n’importe lequel ! En effet, l’objet est signé de la main de Line Vautrin. Pour rappel, cette dernière est une artiste française, designer, créatrice de bijoux et d’objets de décoration.

Ainsi, Coralie était loin de se douter que son miroir était d’une valeur inestimable. Elle l’avait d’abord amené pour le faire expertiser, selon la tradition de l’émission « Affaire conclue », animée alors par Sophie Davant.

Ensuite, celle-ci s’est rendue dans la salle des ventes. L’expert lui avait révélé que son objet valait 6 000 euros au bas mot. Elle en avait eu le souffle coupé, elle qui ignorait la valeur de son trésor. C’était une somme coquette, bien au-delà de ses espérances.

À lire aussi : Johnny Hallyday, un acheteur compulsif : Il dépensait entre 20.000 et 40.000 euros par mois !

Le miroir a été vendu à 127 000 euros

Coralie croyait avoir tout vu, mais elle se trompait. Devant les yeux des autres acheteurs de l’émission « Affaire conclue », elle avait été témoin d’un duel sans merci entre Benoît Charradeau et Damien Tison.

Les deux hommes s’étaient lancés dans une surenchère effrénée, faisant monter les prix à chaque tour. Caroline Margeridon, qui tenait le marteau de commissaire-priseur, les regardait parfois avec stupéfaction.

Après des luttes sans merci, c’est finalement le premier des enchérisseurs qui a remporté la bataille. Il a acquis le miroir pour une somme de 127 000 euros ! Du jamais vu dans l’émission « Affaire conclue ».

« Affaire conclue » : un autre record

Il faut savoir que plusieurs records de vente ont été enregistrés dans « Affaire conclue ». Outre le miroir, il y avait notamment une sculpture de Roger Godchaux vendue à 12 750 euros. Et aussi un buste de Napoléon à 21 000 euros.

Ce record est détenu par Caroline Margeridon. En effet, l’acheteuse d’« Affaire conclue » a fait l’acquisition de cet objet en 2019. L’artiste Antoine-Denis Chaudet avait sculpté cette œuvre d’art en marbre de Carrare.

Sa valeur était estimée à 4 000 euros, selon Harold Hessel. Cependant, l’amie de Sophie Davant ne s’est pas laissée faire et a rivalisé avec Julien Cohen pour l’emporter.

« Je vais manger des pâtes grâce à vous pendant environ dix ans ! », a-t-elle confié avec humour tout en remettant les billets à la vendeuse.

Le membre de l’équipe de l’émission « Affaire conclue » a de quoi en être fier. Cependant, l’objet n’est pas resté longtemps avec elle. En effet, le buste en question est « retourné dans une famille descendante de sa famille », comme l’avait fait savoir la mère de famille à ses abonnés sur Instagram.

« Bonjour mes amours, vous êtes des milliers à me demander où était parti mon spectaculaire buste de Napoléon. Il est retourné dans une famille descendante de sa famille. Quelle bonheur de sauver notre patrimoine », a-t-elle écrit.

Caroline Margeridon a également laissé entendre qu’elle n’avait « malheureusement » pas pu profiter du buste de Napoléon.

« Il est lui aussi en confinement et il partira dans sa famille juste après le confinement », a affirmé l’acheteuse d’« Affaire conclue ».

Toutefois, la mère de famille n’a pas révélé la somme à laquelle elle avait cédé l’œuvre d’art.

À lire aussi : Caroline Margeridon en mini maillot : à 54 ans, l’acheteuse d’Affaire conclue provoque l'émoi sur Instagram !

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...