Actualités

Un médecin a consulté le dossier vaccinal d’Emmanuel Macron, il risque gros !


Un médecin généraliste prénommé Michaël Rochoy a eu accès au dossier vaccinal d’Emmanuel Macron. Inévitablement, il s’est retrouvé dans le collimateur du Conseil national de l’Ordre des médecins. Le praticien a cependant donné sa version des faits.

L’affaire a fait grand bruit au mois septembre 2021. Pour rappel, un QR Code au nom d’Emmanuel Macron circulait sur Twitter et Snapchat. Des informations censées être confidentielles ont donc été divulguées. En ce sens, le chef de l’État s’est retrouvé dans une situation délicate à quelques mois des élections présidentielles. En effet, la date exacte de sa vaccination avait suscité de nombreuses interrogations. Les révélations fracassantes de Mediapart n’avaient d’ailleurs pas arrangé les choses.

En guise de rappel, le site d’investigation a publié l’article « Imbroglio autour de la vaccination de Macron », le 26 août 2021. Celui-ci a fait couler beaucoup d’encre. Le docteur Michaël Rochoy a d’ailleurs remarqué quelques erreurs concernant les dates de vaccination du locataire de l’Élysée. En effet, le médecin installé à Outreau, dans le département du Pas-de-Calais, a consulté le dossier du président de la République. Selon les informations relayées par nos confrères de La Voix du Nord, il l’aurait fait à deux reprises.

À lire aussi : Arthur attaque Cyril Hanouna en justice : l’animateur de C8 balance un gros dossier dans TPMP

Le médecin justifie son action

En pleine pandémie, le médecin généraliste à Outreau faisait partie de ceux qui réclamaient la liste de leurs patients non vaccinés. A l’époque, il fallait prioriser les publics les plus à risque. Malgré tout, le docteur Michaël Rochoy ne savait pas qui avaient reçu leur dose. La raison ? Beaucoup se rendaient en centre de vaccination et en pharmacie. Face à cette situation, la Caisse nationale d’Assurance Maladie (Cnam) a cédé à la demande du personnel soignant.

Le médecin réclame la liste de ses patients non vaccinés
Le médecin nordiste réclame la liste de ses patients non vaccinés

En réalité, il s’agissait d’une simplification de l’accès aux données, souligne le principal intéressé auprès d’un site spécialisé. Dans son cabinet, le patricien a par la suite reçu un nouveau patient qui n’avait pas sa carte vitale. Ce dernier a donné son nom et sa date de naissance ce qui a permis au médecin d’accéder facilement à son dossier. Le docteur Michaël Rochoy a retenté l’expérience, mais cette fois, avec les informations concernant Emmanuel Macron.

« Il y avait deux arguments pour utiliser le dossier du Président. Le premier, c’est que si j’arrivais à avoir accès, c’est que, rien n’était sécurisé pour personne… Le deuxième, c’est qu’en consultant le dossier vaccinal d’Emmanuel Macron, je ne aucun ‘secret’ médical : il a tweeté son état de santé quotidiennement depuis le fort de Brégançon (…) ce qui a été repris dans toute la presse »

Macron l'annonce sur Twitter
Macron l’annonce sur Twitter

Une procédure disciplinaire en cours

Le docteur Michaël Rochoy fait partie des médecins qui ont remarqué les erreurs au sujet des dates de vaccination d’Emmanuel Macron. Cependant, il n’a pas divulgué les informations aux médias. Bien au contraire, le patricien a appelé le standard de l’Élysée pour alerter sur la situation. Il craignait en effet que cette bourde soit « reprise par des gens malintentionnés ».

Malgré tout, la Cnam a contacté le Conseil national de l’Ordre des médecins pour informer que des généralistes ont eu accès au dossier vaccinal du président. Une plainte a ainsi été déposée à l’encontre du docteur Michaël Rochoy. Le praticien aurait manqué à ses obligations déontologiques. Une procédure disciplinaire est en cours et il risque un avertissement ou un blâme. Toutefois, la décision ne sera pas rendue avant plusieurs mois.

Michaël Rochoy
Le docteur Michaël Rochoy dans le collimateur de l’Ordre des médecins

Signaler une erreur