Actualités

Hugo, 7 ans, radié de son école parce qu’il ne supportait pas le masque


Un fait-divers fait la Une de la presse nationale depuis qu’un élève âgé de 7 ans scolarisé dans l’Hérault ait été radié de son école au début du mois de décembre. Le problème ? L’enfant ne supportait pas le port du masque, obligatoire depuis le 2 novembre en classe comme en récréation.

On parle de :

À lire aussi : Hugo Clément déclenche une polémique en vendant son propre agenda: "pathétique" et "consternant" jugent les internautes

À l’heure actuelle, alors que plus de 2 millions de personnes ont été testées positives au COVID-19, 60.000 Français.e.s nous ont malheureusement quitté. Face à la lutte contre la pandémie de COVID-19 qui continue sa progression, le masque et les gestes barrières sont plus que recommandés. Depuis cette rentrée, les règles de distanciation sociale, du plexiglas et les masques modifient le quotidien des écoliers.

Le masque obligatoire dès le CP

En France, depuis le 2 novembre, le gouvernement de Jean Castex est même allé plus loin puisqu’il a généralisé le port du masque dans les salles de classe comme pendant les temps de récréation et ce dès le niveau primaire en CP. Toutefois dans une commune de Grabels, près de Montpellier, dans le département de l’Hérault, une affaire nous rappelle que nous ne sommes pas tous égaux face au port du masque. En effet, certaines personnes ne le supportent tout simplement pas. 

Hugo ne supportait pas le masque de protection

Dans l’état actuel des choses, la situation devenait même compliquée pour le jeune Hugo, 7 ans, scolarisé en classe de CP. Cet écolier souffre de la maladie coeliaque une pathologie auto-immune digestive provoquée par la consommation de gluten. Dans les grandes lignes, il n’a pas été établi que le masque provoque des complications directement liées à la maladie du jeune Hugo. Toutefois, le fait de se couvrir le nez et la bouche toute la journée devient insoutenable pour Hugo. Le masque amène des douleurs psychologiques absentes jusqu’alors. 

“Il a tout le temps chaud. C’est tout juste s’il supporte un manteau quel que soit le masque, alors le masque…Un enfant doit jouer, doit respirer normalement” — Diane, sa maman 

Comme le rapporte France Bleu Hérault, Diane, la maman du petit Hugo a pourtant fourni un certificat médical contre-indiquant le port du masque. Néanmoins, l’inspection d’académie lui barre la route et refuse le dit document. C’est pourtant tout le contraire qu’avait promis le gouvernement de Jean Castex et le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer. En effet, sur l’avis du médecin traitant et dans le cadre d’une pathologie particulière, “un élève peut être dispensé” du port du masque

Hugo radié de son établissement 

Le jeune élève de CP a été radié à titre provisoire de son établissement scolaire. Selon sa maman qui a pris connaissance de cette décision, il pourra retrouver ses camarades de classe lorsque le port du masque ne sera plus obligatoire. 

Pour l’heure, Hugo suit les cours à la maison épaulé par sa maman en lien avec sa maîtresse. Une situation déplorée par Diane, la mère d’Hugo qui se retrouve privé d’apprendre en compagnie de ses camarades de classe. “J’en ai marre de voir souffrir les enfants parce que je pense que cette crise les fait souffrir.” s’indigne la maman. À ce propos Emmanuel Macron avait déclaré en mai dernier : “Dans la vie d’un enfant, rester deux mois à la maison, même s’il y a un formidable travail qui se fait à distance, c’est quand même très traumatisant”.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur