Actualités

Elisa Pilarski : son chien Curtis désigné coupable par deux experts


Alors que les résultats ADN doivent être communiqués sous peu, une expertise accable le pitbull d'Elisa Pilarski. Explications.

On parle de :

À lire aussi : Affaire Elisa Pilarski : que devient Curtis, le chien désigné coupable par les tests ADN ?

Deux vétérinaires experts auprès de la justice viennent de rendre leur rapport. Celui-ci pointe du doigt le chien du couple, Curtis.

Le pitbull d’Elisa et Christophe rapidement soupçonné

Pour rappel, Elisa Pilarski a été découverte sans vie le 16 novembre 2019 dans la forêt de Retz (Aisne). La jeune femme de 29 ans était alors enceinte de six mois.

Elisa avait été retrouvée inanimée par son compagnon, Christophe. Ce dernier affirme que sa compagne l’a appelé quelques minutes auparavant. Totalement paniquée, la victime lui aurait dit être entourée de chiens.

Les soupçons s’étaient rapidement portés sur les chiens qui participaient à une chasse à courre dans cette même forêt. L’enquête s’était également orientée vers Curtis, le chien du couple. Le comportement du pitbull de Christophe et Elisa pose en effet question. Des suspicions qu’un rapport rendu par deux experts vient confirmer.

Elisa Pilarski et Curtis.
Elisa Pilarski et son chien Curtis. Crédits : DR.

Des morsures auxquelles seules les mâchoires de Curtis correspondent

Le rapport d’autopsie a conclu qu’Elisa a succombé suite à « un choc hémorragique consécutif à de multiples plaies, dont les caractéristiques suggéraient l’action d’un, ou plus probablement de plusieurs chiens au regard de la répartition des plaies ».

Des analyses ADN ont donc été pratiquées sur les chiens de la chasse à courre, ainsi que sur ceux d’Elisa Pilarski. Ces résultats, très attendus, tardent à être communiqués.

Toutefois, un récent rapport dévoilé ce samedi laisse penser que Curtis est à l’origine des morsures d’Elisa. Cette expertise a été réalisée par deux vétérinaires experts auprès des cours d’appel de Toulouse et Reims.

Leur document souligne le fait que seule la mâchoire de Curtis est compatible avec les blessures de la victime.

Pour rendre de telles conclusions, les experts ont mesuré la mâchoire du pitbull et celle des chiens de la chasse à courre. Curtis est le seul à posséder une dentition compatible avec les morsures retrouvées sur Elisa.

Le rapport précise aussi que la présence d’autres chiens autour du pitbull a pu affoler ce dernier. Curtis aurait donc pu mordre sa maîtresse en raison du stress provoqué par les chiens de la chasse à courre.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur