Actualités

400 nouveaux radars tourelles remplaceront ceux dégradés par les gilets jaunes et ils sont nettement plus efficaces


Solides, performants et efficaces, ils sont également indétectables.

Depuis la manifestation des Gilets jaunes en 2018, plus de 75 % des radars automatiques ont été détruits. Le résultat est désastreux pour les caisses l’État, une recette de 600 millions d’euros envolée. Pour corriger le tir, le gouvernement installera 400 radars de nouvelles générations. Les casseurs auront du mal à les détruire, ils seront perchés sur un mât à 4 mètres de haut.

À lire aussi : Présidentielle 2022: Afida Turner annonce sa candidature pour « régler les problèmes des gilets jaunes »

Les radars tourelles détecteront toutes les infractions

Baptisés Mesta Fusion 2, les radars tourelles constituent une véritable innovation en matière de sécurité routière. Un appareil parvient à scanner huit voies de circulation simultanément. Grâce à sa caméra de 36 millions de millions de pixels, sa capacité de contrôle dépasse largement celle des dispositifs classiques.

En plus de mesurer la vitesse, il repère les chauffeurs qui ne mettent pas leurs ceintures, conduisent en téléphonant, ignorent les distances de sécurité ou doublent par la droite. Le radar tourelle couvre un champ extrêmement large, sa précision est maximale sur un espace de 100 mètres. Pour réduire les erreurs, le Mesta Fusion 2 est capable de distinguer un poids lourd et une voiture de plaisir.

L’État utilisera des cabines leurres pour tromper les automobilistes

Ce nouveau joujou de la Sécurité routière compliquera la tâche aux automobilistes. Le radar tourelle possède un atout précieux, détecter sa présence sera difficile pour les conducteurs. En effet, l’installation comprend 5 cabines. Une seule abritera les caméras, les autres serviront à tromper la vigilance des conducteurs. En effet, il est possible de déplacer les capteurs d’une cabine à un autre sans que les utilisateurs de la route le sachent.

Pour cette année, le gouvernement projette d’installer 400 radars tourelles. Cela pourrait augmenter progressivement l’année prochaine. Au vu de ces caractéristiques, les 600 millions d’euros de gap seraient comblés rapidement.

Si vous aviez déjà trouvé les solutions pour contrer les radars actuels, il est temps de revoir votre stratégie. La partie se corse avec la Mesta Fusion 2.

Signaler une erreur