Société

Les inégalités femmes-hommes au travail résumées en un seul dessin


Un dessin particulièrement parlant résume parfaitement bien les inégalités femmes-hommes au travail. L'illustration de l'artiste Carlin est devenue virale en 2019, après avoir été partagée sur Twitter par un homme d'affaires milliardaire.

Carlin est un illustrateur politique péruvien qui publie notamment ses dessins dans le journal La Republica. L’une de ses illustrations a connu un fort retentissement en 2019. En un seul dessin, l’artiste a représenté les défis auxquels doivent faire face les femmes qui travaillent. Son dessin, très évocateur, illustre à merveille les inégalités femmes-hommes.

À lire aussi : 14 illustrations qui dénoncent avec humour les inégalités entre hommes et femmes

Les inégalités femmes-hommes dans le monde du travail

La caricature de Carlin est simple, mais puissante. Elle montre trois femmes et trois hommes en tenue de travail. Tous sont placés sur la ligne de départ, à la manière de sprinteurs. Alors que les trois hommes font face à des lignes toutes tracées, les trois femmes ont devant elles des obstacles : lessive, repassage, cuisine, ménage, etc. Leurs parcours vont donc s’avérer bien plus difficiles que ceux de leurs homologues masculins. Et pourtant, le monde du travail leur demande d’être aussi performantes que les hommes si elles veulent se maintenir dans la course.

les inégalités femmes-hommes vues par Carlin
Crédits : Carlin – Twitter @@anandmahindra.

Le dessin de l’illustrateur Carlin a gagné en popularité lorsqu’un homme d’affaires indien l’a partagé sur Twitter. Anand Mahindra, milliardaire diplômé de Harvard, l’a publié sur son compte le 5 février 2019. Grand-père, il explique avoir eu une prise de conscience en gardant son petit-fils d’un an. « Je salue toutes les femmes qui travaillent », commente-t-il avant d’admettre que « leurs succès ont exigé beaucoup plus d’efforts que ceux de leurs homologues masculins. »

Des écarts salariaux qui ne profitent pas aux femmes

En France, les chiffres concernant les inégalités femmes-hommes au travail montrent que ce dessin de Carlin est toujours d’actualité. En 2011, une étude de l’Insee rapportait qu’une personne sur quatre continuait de penser que les femmes devaient laisser leur travail aux hommes en période de crise économique. Ce même sondage soulignait que les femmes semblaient moins disponibles que leurs homologues masculins, en raison de leur vie familiale.

Et pour cause, c’est bien aux femmes qu’incombent majoritairement les responsabilités familiales. Celles-ci doivent ainsi concilier vie professionnelle et impératifs familiaux, alors même qu’elles doivent travailler tout autant que les hommes. Lors du confinement du printemps 2020, l’Insee rapporte que les femmes ont « continué d’assumer l’essentiel des tâches domestiques et parentales », même en travaillant à l’extérieur.

Les inégalités femmes-hommes se retrouvent également sur le plan salarial. En 2020, les écarts de salaires entre les femmes et les hommes sont de 19 %, quelle que soit la catégorie professionnelle. Chez les employés, les hommes sont rémunérés en moyenne 7,9 % de plus que les femmes. Une différence qui atteint 20,6 % chez les cadres. Une étude du ministère du Travail menée auprès de 40 000 sociétés françaises de plus de 50 salariés corrobore ces statistiques. Parmi les entreprises sondées, seules 6 % d’entre elles versent des salaires égaux à l’ensemble de leurs salariés.

Signaler une erreur