Société

Le chauffard en excès de vitesse qui a causé la perte de ses deux enfants, passe seulement 30 mois en prison : Elle témoigne

Nadia Karmel
Nadia Karmel a témoigné sur son histoire dans les médias, source : capture d'écran Dailymotion @MarieClaire

Après une terrible mésaventure sur la route, cette maman a perdu deux de ses filles en bas âge. Le chauffard, mis en cause dans la collision vient d’être remis en liberté avant de bénéficier d'un allègement de sa peine

L’histoire de Nadia Karmel a ému la France entière. Rappelez-vous, cette maman avait accepté de témoigner après avoir vécu le pire le 3 avril 2018. Lors d’une journée où elle rentrait à son domicile avec ses 3 enfants en bas âge, un chauffard lui coupe la route, à vive allure sur une route départementale limitée à 90 km/h. Cette collision a lieu sur la RD1044, qui relie Laon à Reims, dans le département de l’Aisne (02). 

Une collision qui ôte la vie à ses deux filles

Un choc frontal qui cause la perte de ses deux filles âgées de 3 ans et 6 mois au moment des faits : Lila et Adélaïde. Dans la voiture, Nadia s’en sort indemne avec son fils, Isaac, âgé de seulement un mois. 

De l’autre côté, le conducteur Vincent Montré, venait tout juste d’acheter une Maserati d’occasions. Auparavant, cet automobiliste avait commis 9 infractions du code de la route et déjà été sanctionné de deux suspensions pour excès de vitesse. 

Pour toutes ses raisons, Nadia Karmel a décidé de se battre et sensibiliser les citoyens à la sécurité routière. Par l’intermédiaire d’une page Facebook dédiée à ses filles et maintenant via son site internet où elle propose un accompagnement de sophrologue, elle explique :

« Durant ses 2 années, cette maman à qui on lui a pris ce qu’elle avait de plus cher, s’est engagée pour que cela ne vous arrive jamais »

L’automobiliste en prison puis libéré

À plusieurs reprises, Nadia Karmel a souhaité sensibiliser les citoyens face aux dangers provoqués par un non-respect du code de la route. En première instance, il est condamné à 5 ans de prison dont 3 fermes le 21 novembre 2019, Vincent Montré a fait une demande remise en liberté, qui a été acceptée en janvier 2020.

Ce chef d’entreprise a été reconnu coupable d’homicides involontaires et de blessures involontaires. Une condamnation dont il a fait appel. En appel, sa peine de prison a été allégée : il a alors été condamné à 4 ans d’emprisonnement dont 18 mois avec sursis. Cet automobiliste est donc incarcéré pour 30 mois à la maison d’arrêt de Reims.

De son côté, Nadia Karmel a réagi sur sa page Facebook :

« Vous les avez bel et bien broyées et j’ai bien peur que ça soit sans remord. De mon côté quelque chose me ronge, vous n’avez jamais eu un mot pour elles ou pour Isaac et encore moins pour nous. » — Nadia Karmel

Sans réellement nommé le conducteur, la maman d’Adélaïde, Lila et Isaac, s’est adressé à lui à plusieurs reprise. Pour elle, il conviendrait que « cette personne ne puisse plus conduire de véhicule terrestre (au moins le temps de la procédure ». Egalement, elle demande davantage de « suivi psychologique voire psychiatrique » des personnes qui commettent ce genre d’infractions sur la route. Comme l’illustre l’interview qu’elle avait accordé au magazine Marie Claire :

Signaler une erreur

.

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer