Société

« Moins il y aura de voitures, plus les gens prendront le taxi » : cette vidéo d’Anne Hidalgo qui fait jaser


Une fois encore, Anne Hidalgo a attiré l’attention pour une raison étonnante. Après la séquence sur les machines à la gare de Saint-Vallier, la Maire de Paris fait parler d’elle avec une vidéo sur les taxis. Sans surprise, sa nouvelle sortie a énormément fait réagir sur la Toile.

Anne Hidalgo rêve d’une primaire à gauche. En effet, la Maire de Paris a fait savoir devant la presse qu’elle souhaiterait que les candidats de gauche débattent ensemble à la télévision. En ce sens, ces derniers se montreraient transparents envers leurs concitoyens. Tout porte à croire qu’elle espère s’attirer les bonnes grâces des électeurs en agissant de cette manière.

Tout comme ses rivaux, la candidate socialiste à l’élection présidentielle 2022 a révélé les grandes lignes de ses projets. Actuellement en campagne, elle propose d’accentuer la lutte contre la pauvreté et de renforcer les droits des femmes, rapporte le journal Le Monde.

Ses idées politiques laissent penser qu’Anne Hidalgo représente un danger pour certains candidats également dans la course à l’Élysée. Mis à part la vidéo sur les machines, une autre vient de refaire surface. Sur la séquence, la Maire socialiste ne tarit pas d’éloges pour les taxis de Paris.

À lire aussi : Pour protéger leurs voitures de luxe, des gens ont installé des pics pour empêcher les oiseaux de se poser sur les arbres

Anne Hidalgo devient la risée du Web

Tout porte à croire que la femme politique ne manque jamais une occasion de dire le fond de sa pensée. Par exemple, elle a découvert les distributeurs automatiques de billets à la gare de Saint Vallier. Du coup, elle s’est lancée dans un discours sur les automates et les humains. Bien entendu, cette séquence n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, l’actuelle Maire de Paris fait aussi parler d’elle pour sa politique anti-voitures. En effet, elle met un point d’honneur à appliquer des mesures visant à limiter la place de l’automobile dans la capitale. De ce fait, le nombre de travaux a grimpé en flèche. De quoi agacer ses concitoyens à l’instar de Cyril Hanouna.

L’animateur de TPMP ne cesse en effet de s’en prendre à Anne Hidalgo à cause de ses propositions radicales. Quoi qu’il en soit, elle ne semble n’en faire qu’à sa tête. Malgré la vague de critiques à son égard, elle reste ferme sur sa position. La preuve en est, la vidéo dans laquelle elle se dévoile à bord d’un taxi. Filmée par le conducteur, elle a déclaré :

« C’est génial, je découvre Paris aussi avec le taxi, donc merci à toutes et tous, c’est dur en ce moment, il y a des travaux, c’est vrai, mais Paris va être encore plus belle et moins il y aura de voitures particulières, plus les gens prendront le taxi, donc on est ensemble »

Inévitablement, la nouvelle sortie de la Maire socialiste n’est pas passée inaperçue. Bien au contraire, la séquence a fait grand bruit. Selon certains internautes, Anne Hidalgo ne prend pas souvent les transports en commun qui sont beaucoup moins chers que le taxi. L’avocat de l’extrême droite, Gilbert Collard a aussi ajouté son grain de sel au débat.

Une vidéo datant de 2019

Force est de souligner que cette séquence dans laquelle la candidate socialiste incite ses concitoyens à prendre les taxis ne date pas d’hier. En effet, cette vidéo qui a refait surface durant sa campagne présidentielle remonte en 2019 et plus précisément du 27 mai.

A en croire les informations qui circulent, Anne Hidalgo s’adressait aux professionnels parisiens sur le compte Facebook « Collectif Taxis Yvelines 78 ». Hocine Yousfi, le conducteur qui avait filmé le discours de la femme politique, a d’ailleurs partagé la vidéo sur sa page YouTube.

De toute évidence, plusieurs séquences ont été coupées au montage. L’objectif ? Ternir la réputation de la candidate socialiste à l’élection. Reste à découvrir si la principale concernée compte prendre sa revanche sur ses adversaires. En tout cas, elle devra tôt ou tard redorer son image à quelques mois du 1er tour de la présidentielle.

Signaler une erreur