People

Christophe Dechavanne écoeuré par le comportement des Français : « c’est démoralisant »

Christophe Dechavanne
L'animateur est agacé par le comportement des Français lors de la réouverture du Puy du Fou. Source : capture d'écran Europe 1.

Sur Twitter, l'animateur n'a pas caché son mécontentement face à la réouverture du Puy du Fou, vaste complexe de loisirs en Vendée. En cause : une vidéo montrant une centaine de personnes sans masques ni distanciation sociale.

Depuis le déconfinement de la France, les personnalités sont nombreuses à critiquer le relâchement des Français vis-à-vis des gestes barrières.

Sur Twitter, c’est au tour de Christophe Dechavanne de pousser un coup de gueule. L’animateur, mécontent du comportement du public suite à la réouverture du Puy du Fou, ne mâche pas ses mots.

Le Puy du Fou rouvre ses portes : Christophe Dechavanne « démoralisé »

Le 11 juin 2020, le Puy du Fou a rouvert ses portes. Pour l’occasion, ce parc de divertissements situé en Vendée a accueilli un grand nombre de spectateurs.

Certains internautes présents ont relayé des scènes qui ont suscité l’exaspération de plusieurs personnalités. Parmi elles, Christophe Dechavanne, furieux de constater que personne ne respecte les gestes barrières.

La séquence publiée sur Twitter par un certain @shinylucille a fortement énervé l’animateur. Dans cette vidéo, il est possible de voir une centaine de spectateurs se pressant sur les gradins avant le début d’un spectacle.

Une foule qui ne porte aucun masque et ne respecte pas les règles de distanciation sociale.

De quoi déclencher la colère de Christophe Dechavanne, qui s’exclame en relayant la vidéo : « Aaah ben ils ont bien fait de rouvrir avec insistance. Bravo pour tout. P****n ! Mais c’est démoralisant en fait… »

Christophe Dechavanne, habitué aux coups de gueule sur Twitter

Ce n’est pas la première fois que le présentateur fait part de son mécontentement sur les réseaux sociaux.

Le 11 juillet dernier, un teknival surprise dans la Nièvre a rassemblé près de 5 000 fêtards. Ce rassemblement non autorisé par la préfecture a duré tout un week-end.

De nombreuses vidéos relayées sur la Toile montrent les participants sans aucune protection, se presser les uns contre les autres. Une attitude qui là aussi a déclenché la colère de Christophe Dechavanne.

« Ça me rappelle les gars qui ne mettaient pas de capotes en disant « je sais à qui j’ai affaire »… Y’a du boulot les jeunes hein ! », a-t-il commenté sur Twitter.

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.