Média

Allocution de Jean Castex : les internautes indignés par l’une des annonces du Premier ministre

Jean Castex
Le couvre-feu à 18 heures est une mesure fortement décriée par les internautes. Crédits : capture d'écran France 3.

Jeudi 14 janvier, Jean Castex a fait part aux Français de nouvelles mesures pour lutter contre le virus. L'une de ses restrictions a particulièrement agacé les internautes sur Twitter.

à découvrir

L’allocution de Jean Castex était très attendue. Lors d’une conférence de presse particulièrement scrutée, le Premier ministre a détaillé une série de nouvelles directives sanitaires.

Le couvre-feu dès 18 heures sur tout le territoire

Alors que les chiffres de l’épidémie sont inquiétants et que la montée en puissance des variants préoccupe les épidémiologistes, Jean Castex a annoncé un renforcement des mesures. Le couvre-feu va ainsi être avancé à 18 heures sur l’ensemble du territoire, dès ce samedi 16 janvier.

Partout en France, l’ensemble des lieux recevant du public devront fermer leurs portes à 18 heures au plus tard. « Les dérogations resteront les mêmes pour rentrer du travail ou aller chercher ses enfants à l’école ou à la garderie », a précisé le Premier ministre.

Pas de reconfinement et les écoles restent ouvertes

Pour l’instant, pas de reconfinement. Cette mesure très redoutée n’a donc pas été retenue par le gouvernement, qui tient toutefois à se prévenir les Français. « Si nous constatons, dans les prochains jours, une dégradation épidémique forte, nous serions conduits à décider sans délai d’un nouveau confinement ».

Dans les écoles, le protocole sanitaire sera renforcé, notamment dans les cantines. Mais les cours dans les établissements de primaire et les collèges auront bien lieu en présentiel. « Il n’y aura pas de brassage possible à la cantine entre les classes », a souligné le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Seule l’alternance de présentiel et de distanciel pour les lycéens a été prolongée jusqu’au 20 janvier. Elle pourra toutefois avoir lieu dans les collèges, au cas par cas.

Des « mesurettes » sanitaires insuffisantes pour les internautes

Les mesures annoncées par Jean Castex sont jugées insuffisantes par de nombreux internautes, qui le font notamment savoir sur Twitter. Beaucoup estiment que la France ne prend pas la mesure de l’urgence sanitaire. « Passer de 20h à 18h pour le couvre-feu, je ne vois pas ce que cela pourrait changer sinon plus d’embouteillages », souligne ainsi un internaute.

Alors que de nouveaux variants pourraient se révéler très contaminants chez les enfants, la décision de ne pas fermer les écoles primaires fait également polémique.

Le couvre-feu dès 18 heures est-il efficace ?

Une question se pose : le couvre-feu avancé à 18 h est-il réellement profitable ? Selon  l’étude Comcor, partagée le 17 décembre par l’Institut Pasteur, 33 % des contaminations hors du foyer ont lieu via un cercle familial élargi et 21 % par des proches. En clair, éviter les réunions permettrait de faire baisser les chiffres.

Un avis partagé par Santé Publique France, qui précise dans une étude menée fin octobre, que le couvre-feu dès 18 heures a bien un impact sur la pandémie.

Un impact qui peut être mesuré en prenant pour exemple les métropoles soumises à cette mesure le 24 octobre dernier. En moyenne, ces villes sont passées d’un taux d’incidence de 493,1 nouveaux cas pour 1 000 habitants, à  441,5 la semaine suivante. 10 jours après le confinement du 30 octobre, ce chiffre est même descendu à 241,7 pour ces mêmes métropoles.

« On diminue les interactions sociales, ça doit jouer », estime Santé Publique France

« On a vu que ce couvre-feu, associé à la communication sur la situation sanitaire a eu un effet sur les métropoles où il avait été mis en place. Mais pour ce qui est des départements qui ont eu un couvre-feu avancé à 18 heures le 2 janvier, nous n’aurons des résultats qu’en début de semaine prochaine », souligne dans Ouest-France Guillaume Spaccaferri, épidémiologiste à Santé publique France.

Pour Santé Publique France, l’instauration d’un couvre-feu dès 18 heures partout en France aura bien un impact sur les courbes. « On diminue les interactions sociales, on communique beaucoup sur les risques sanitaires, on rappelle les gestes barrières, donc ça doit jouer », fait savoir l’épidémiologiste.

Signaler une erreur