Insolite

Ivre, un conducteur de tracteur tente de semer la gendarmerie à 30 km/h sur l’A77

Le conducteur du tracteur est interpellé dans la Nièvre
Le conducteur du tracteur a vraisemblablement tout tenté pour semer la gendarmerie. Crédits : Facebook Gendarmerie de la Nièvre.

Visiblement, son taux d'alcoolémie lui a fait manquer de lucidité. L'homme pensait vraiment pouvoir échapper aux forces de l'ordre en prenant la direction de l'autoroute avec son tracteur...

L’homme en provenance du Cher se trouvait dans sur l’autoroute A77, dans la Nièvre, lorsque la gendarmerie a procédé à son interpellation. Il semblait chercher son chemin et visiblement, il était ivre.

Une course-poursuite à 30 km/h sur l’autoroute

Jeudi 25 février dernier, les gendarmes de La Charité-sur-Loire, en Bourgogne-Franche-Comté, demandent à ce conducteur au comportement étrange de se ranger sur le bas-côté. L’homme semble dans un premier temps coopératif. Il accepte même de se soumettre à un test d’alcoolémie, avant que les choses ne dégénèrent.

Comme le relate France 3, le conducteur qui n’était plus vraiment lucide tente de prendre la fuite. Alors que les gendarmes souhaitent l’emmener au poste, l’homme indique vouloir récupérer ses affaires dans son tracteur. Une fois dans l’engin agricole, il redémarre en direction de la RD33 pour tenter de semer les forces de l’ordre.

Seulement, son tracteur ne lui permet visiblement pas de dépasser les 30 km/h. S’imagine-t-il aller plus vite ? Quoi qu’il en soit, le conducteur est bien vite rattrapé par les gendarmes. Mais l’affaire ne s’arrête pas là et les forces de l’ordre ne sont pas au bout de leurs peines.

Carte google map de la Nièvre
Le conducteur du tracteur se trouvait sur l’autoroute A77 lors de son interpellation. Crédits : Google Map.

Le conducteur refuse de s’arrêter et percute les véhicules des gendarmes

Le conducteur refuse d’arrêter son véhicule lancé à 30 km/h, malgré les appels des gendarmes. L’homme tente même plusieurs fois de rentrer dans les véhicules de la gendarmerie. Finalement, il faudra attendre l’intervention des gendarmes de Cosne-sur-Loire, venue prêter main-forte à leurs collègues, pour parvenir à le stopper. Les gendarmes déploient des projecteurs qui aveuglent le conducteur et ce dernier finit par couper le moteur.

Le tracteur était équipé d’une grande remorque. Crédits : Gendarmerie de la Nièvre, Facebook.

Complètement saoul, l’individu peine à s’exprimer et les gendarmes comprennent qu’il s’est perdu dans la Nièvre. Son véhicule a été saisi et le conducteur a été placé en garde à vue, précise la gendarmerie de la Nièvre sur Facebook. Le Berrichon doit désormais comparaître devant le tribunal judiciaire de Nevers, en septembre prochain. Il risque jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. L’homme a également écopé d’une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu.

Signaler une erreur

.

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer