Humour

Une fillette désinfecte les mains de ses camarades de classe avec du gel lubrifiant

enfant-lubrifiant
La fillette pensait vraiment pouvoir se désinfecter les mains avec. Source : Illustration / D.R.
1 Partage

La mère de famille s'est aperçue avec effroi que son enfant avait même désinfecté les mains de ses camarades avec le gel lubrifiant.

à découvrir

En Ecosse, une maman a découvert que sa fille de 5 ans avait apporté dans sa classe un tube de gel lubrifiant. Heureusement, les professeurs ne se seraient rendu compte de rien.

La petite Summer, 5 ans, a confondu le lubrifiant avec du gel hydroalcoolique

Louise Hosie, qui réside dans la ville de Livingston, a confié sa mésaventure dans les colonnes du journal écossais The Sun. Dernièrement, la mère de famille a retrouvé un flacon de gel lubrifiant dans la poche du manteau de sa fille.

« Il y a deux jours, je lavais la veste de l’école de Summer et j’ai réalisé qu’elle l’avait en fait apportée à l’école »,

explique-t-elle.
Louise Hosie et sa fille Summer.
Louise et sa fille, Summer. Source : Instagram @lou0608.

La fillette a alors raconté à sa mère qu’elle pensait qu’il s’agissait de gel hydroalcoolique. Le nom de la marque, Ann Summers, a induit l’enfant en erreur. La petite fille, qui se prénomme Summer, a cru que le tube était pour elle.

Persuadée qu’il s’agissait d’une solution pour se désinfecter les mains, la petite Summer a emmené le tube à l’école. Elle a même partagé le contenu avec ses camarades…

Un flacon de gel lubrifiant chauffant

Lorsqu’elle s’est aperçue du quiproquo, Louise était très gênée. La mère de 36 ans a expliqué que sa fille avait aimé le gel lubrifiant, car la solution était « chaude et douce » sur ses mains.

« Il s’avère qu’il s’agit d’un lubrifiant chauffant », souligne Louise, qui précise avoir gagné le gel en achetant un « ballon pop-up » de la marque Ann Summers.

« En gros, vous achetez un ballon pour 20 livres et l’employée d’Ann Summers éclate le ballon – avec votre prix à l’intérieur. Mon prix était le lubrifiant, et j’ai aussi reçu du parfum ».

Louise Hosie
Louise Hosie. Source : Facebook Louise Hosie.

Lorsqu’elle a réalisé que sa fille Summer avait apporté le gel lubrifiant à l’école, Louise était mortifiée, mais aussi amusée.

« Je lui ai demandé pourquoi elle avait ça, et je lui ai dit : ‘C’est à maman’. Elle m’a répondu : ‘Je me désinfecte les mains pour ne pas attraper les germes’ ».

« Je suppose que si les professeurs l’avaient vu, ils lui auraient enlevé », souligne Louise, tout en espérant que la mésaventure n’ait pas de conséquences pour sa fille comme pour elle.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web