Publicité
Tranche de vie

Abandonnée à 9 mois dans une poussette, Emilie recherche ses parents

La jeune femme a été retrouvée abandonnée dans un landau, en plein aéroport. Emilie, qui n'en veut pas à ses parents biologiques, a profondément besoin de connaître la vérité.

Emilie maintenant, à 26 ans, et Emilie bébé, à 9 mois.
Emilie assure ne pas en vouloir du tout à ses parents. Source : Facebook Emilie Mdn.
6 Partages

Publicité

Découverte abandonnée dans une poussette à l’aéroport d’Orly il y a 26 ans, Emilie lance un appel sur Facebook. La jeune femme aimerait plus que tout « connaître la vérité » sur son histoire.

Son récit, poignant, a déjà été visionné et partagé de très nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Emilie espère obtenir des réponses sur ses origines, afin de pouvoir enfin se « construire ».

Découverte dans une poussette avec des couches, du lait et une couverture

Le 17 septembre 1994, Emilie est découverte à l’aéroport d’Orly, abandonnée dans une poussette. Une employée du comptoir des locations de voiture de l’aérogare ouest remarque que quelque chose n’est pas normal. Déposée à proximité des cabines téléphoniques, la poussette bouge et personne ne se trouve à côté.

Publicité

A l’intérieur du landau : une fillette de quelques mois. L’employée qui s’en approche remarque également la présence de couches, de couvertures et de lait. Elle prévient immédiatement la sécurité.

🕵🏾‍♀️Bonjour à tous,En cette période de confinement je souhaite vous faire participer à ma recherche: Immobiles depuis…

Publiée par Emilie Mdn sur Jeudi 16 avril 2020

La police aux frontières se lance alors à la recherche des parents du bébé toute l’après-midi, en vain. Emilie est placée une année dans la pouponnière départementale de l’aide sociale à l’enfance (ASE) à Sucy-en-Brie, dans le Val-de-Marne. La fillette finit par être adoptée par un couple résidant dans le département.

D’après son ADN, Emilie serait d’origine européenne et indienne

Le 16 avril 2020, la jeune femme de 26 ans poste un long message sur Facebook. En plein confinement, elle souhaite retrouver la trace de ses parents biologiques.

« Immobiles depuis chez vous, aidez-moi à faire voyager mon message. J’ai été abandonnée à l’aéroport d’Orly (en région parisienne) le 17 septembre 1994. (…), indique-t-elle dans son post. Je veux connaître la vérité. Je souhaite simplement me construire avec des réponses car le mystère envoûte mais résonne trop dans les abysses de mon imagination sans fin ».

Publicité

La jeune femme, à la recherche de ses origines depuis 2017, se dit épuisée. « Je ne sais pas à quelle heure je suis née, où je suis née, si j’ai eu un prénom de naissance, si j’étais avec une mère ou un père. (…) J’imagine toutes les situations possibles et imaginables, mais c’est épuisant de s’inventer des histoires tout le temps et d’avoir aucune vérité », fait-elle savoir aux caméras de TF1.

En juin dernier, Emilie a effectué un test ADN. Les résultats sont tombés : elle serait d’origine européenne et indienne, probablement de l’Est de la France ou de l’Allemagne.

Quant à l’employée d’Orly qui a l’a découverte il y a 26 ans, son émotion est toujours aussi intense. « Il va se passer quelque chose, elle va avoir des réponses, ça va avancer, j’en suis sûre », espère-t-elle au micro de TF1, les larmes aux yeux.

Signaler une erreur

Poursuivez votre lecture:


Ailleurs sur le web