Télé

Paul (12 Coups de midi) ne peut pas profiter de ses 691.522 euros de gains et cadeaux : pourquoi ?

Paul des 12 Coups de midi.
Paul, qui a placé une partie de ses gains, ne peut pour l'instant pas profiter de tous ses cadeaux. Crédits : TF1.

L'un des candidats emblématiques des « 12 Coups de midi » a remporté de nombreux cadeaux, outre une importante somme d'argent. Malheureusement, un détail l'empêche de profiter de l'ensemble de ses gains. Explications.

Les téléspectateurs des 12 Coups de midi n’ont pas pu oublier Paul, candidat parvenu à rester six mois dans l’émission avant son élimination. Le jeune homme, étudiant grenoblois, a donc participé 153 fois au programme avant de tirer sa révérence.

Qu’a-t-il fait de ses gains ?

Bien qu’éliminé, Paul avait de quoi se réjouir, puisque le candidat était reparti avec pas moins de 691 522 euros de gains et cadeaux. Qu’en a-t-il fait ? « J’ai placé les 471 850 euros pour plus tard », révélait-il dans les colonnes de Télé Star, le 31 août.

Outre un chèque conséquent, le jeune homme avait remporté de multiples cadeaux : ordinateurs, smartphones, lave-vaisselle et même des voitures. Des présents dont la somme totale était estimée à 219 672 euros. En profite-t-il toujours ? Pas vraiment…

« On en a revendu la plupart, à commencer par les voitures : je n’ai toujours pas mon permis. Mais j’en ai gardé quelques-uns… », confie ce fan d’histoire atteint du syndrome d’Asperger. Une pathologie qu’il expliquait dernièrement sur le plateau de Ça commence aujourd’hui.

L’ancien candidat des 12 Coups de midi ne parvient pas à obtenir son permis de conduire

Paul n’a donc toujours pas réussi à obtenir son permis. L’épreuve du Code de la route semble lui poser problème. « J’ai raté deux fois mon code de la route, a révélé le troisième meilleur candidat de l’histoire du programme. Je ne comprends pas toujours la logique des diapos lors de l’examen. En attendant, je vais faire du vélo, c’est plus écolo », plaisante-t-il.

Que compte-t-il faire du reste de ses gains ? S’il espère voyager dès la fin de la pandémie, le jeune homme adorerait ouvrir une librairie. « L’idée c’est une petite librairie pour lui. Le truc qu’il aime, c’est les bouquins depuis qu’il est petit. Son rêve, je crois qu’il va le réaliser avec son gain et qu’il va acheter sa petite librairie », rapportait son père, Ali. Souhaitons-lui de parvenir à réaliser son rêve !

Signaler une erreur