Télé

Patrick Puydebat (Nicolas dans « Hélène et les garçons ») avoue avoir vécu une histoire d’amour avec Hélène Rollès

Les deux stars du sitcom ne se sont pas toujours très bien entendus (Crédit: Reporter)

Les interprètes d’Hélène et Nicolas, le couple star du sitcom « Hélène et les garçons », ont vécu de nombreuses aventures ensemble. Dans une interview accordée au magazine Voici, Patrick Puydebat est revenu sur sa relation avec sa partenaire durant les tournages.

Lorsque le sitcom « Hélène et les garçons » est arrivé sur nos écrans de télévisions, tout monde n’avait d’yeux que pour Hélène et Nicolas. Le couple était au cœur des intrigues et ses interprètes, Patrick Puydebat et Hélène Rollès, sont devenus de véritables stars.

À la fin de la série, ils se rejoignent pour le spin-off, « Les Vacances de l’amour », tourné dans les Antilles françaises.

« C’était l’orgie »

« On était un peu les Beatles Au MIP, à Cannes, on avait deux gardes du corps chacun. Et à Paris, des filles dormaient en bas de chez moi. Sur le tournage des Vacances de l’amour, c’était l’orgie. À côté, l’Île de la tentation, c’était L’Île aux enfants », révèle Patrick dans une interview accordée à Voici.

Les deux acteurs n’étaient pas très proches sur le tournage de la première saison (Crédit: AB Productions)

« On vivait à poil, on était bronzés, et comme je faisais beaucoup de wakeboard, j’étais foutu comme un Dieu grec… j’en ai bien profité », ajoute-t-il. Mais pas avec Hélène Rollès, alias Hélène dans la série, avec qui l’entente ne s’est pas faite immédiatement. « Après des débuts conflictuels, la réalité a fini par rattraper la fiction. Mais bon, on était jeunes, il y a prescription maintenant. »

Comme une sœur

Aujourd’hui, Patrick considère Hélène comme sa sœur, la relation d’amitié qu’ils entretiennent est vraiment très solide. « C’est l’alchimie totale, c’est une sœur, notre relation est parfaite. On a dépassé tous les stades de l’amitié, elle connaît mes parents et je connais les siens, on passe des week-ends ensemble. C’est quelqu’un de ma famille », conclut l’acteur.

Signaler une erreur