fbpx
Télé

Les 12 Coups de midi : cette nouvelle règle suscite la controverse sur la toile

Les 12 coups de midi
© TF1

« Dégueulasse », « Injuste », « Débile », de nombreuses personnes fustigent la nouvelle règle instaurée dans « Les 12 Coups de midi ».

Au mois de février 2023, la production a apporté une nouvelle règle dans l’émission « Les 12 Coups de midi ». En effet, avant l’émission permettait au maître de midi de tenter sa chance devant l’Étoile mystérieuse lorsqu’il arrive à faire un coup de maître. Ce privilège sera retiré si le champion ou la championne du jeu n’arrive pas à répondre correctement aux cinq questions.

Une nouvelle règle qui ne passe pas

Cette nouvelle règle empêche parfois le maître de midi de tenter sa chance devant l’Étoile, même si celle-ci est complètement dégarnie. Cela est arrivé avec Céline. Cette dernière n’a jamais pu tenter une seconde fois après qu’elle a échoué à reconnaître Albert Dupontel.

Céline est donc une victime de cette nouvelle règle qui veut qu’on doive réussir un coup de maître avant de proposer un nom. Elle n’a pu décrocher les 40 000 euros de cadeaux de l’Étoile mystérieuse. Ce changement de règle a fait beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes ont exprimé leur colère via Twitter.

« C’est dégueulasse, l’émission perd de sa valeur », « Depuis le changement de règle concernant l’étoile je ne regarde plus votre émission. C’est injuste, il est clair que restreindre à ce point la possibilité de gagner l’étoile, pénalise fortement les nouveaux candidats. Restriction budgétaire ? », ou encore « La nouvelle règle pour l’étoile mystérieuse est totalement débile et vous perdez des téléspectateurs tous les jours », peut-on lire sur Twitter.

À lire aussi : L'épouse de Jean-Marie Bigard suscite la controverse : Lola Marois se vante de ne pas respecter le couvre-feu !

Céline (12 Coups de midi) n’y arrive pas

Le 31 mars 2023, Céline, l’actuelle championne des « 12 coups de midi » a retenté sa chance face à l’Étoile. Malheureusement, celle-ci n’a pas réussi un coup de maître. Elle n’a trouvé « que » quatre réponses sur les cinq questions proposées. Elle essayera de faire mieux demain.

La candidate n’a pas su répondre à la question suivante : 

« Sous quelle forme la majorité des Français consomment-ils le plus de fruits transformés ? »

Si elle avait trouvé la bonne réponse, Céline aurait pu proposer un nom face à l’Étoile mystérieuse. La production lui avait laissé le choix entre « compote », « confiture » ou l’autre. Malheureusement, elle a choisi la réponse cachée qui était « tarte »

Une blouse blanche, un casque, une pelle…

Ce vendredi 31 mars, il n’y a donc pas eu de coup de maître dans « Les 12 coups de midi ». Céline devra repasser demain pour tenter de décrocher l’Étoile d’une valeur, à ce jour, de 44 629 euros. La personnalité qu’elle doit trouver n’est autre qu’Albert Dupontel.

Il s’agit d’un acteur, réalisateur, scénariste et humoriste français. Plusieurs indices permettent de le découvrir. Tout d’abord, il y a le décor irlandais avec le lac du Connemara. C’est à cet endroit que le comédien a tourné le film « Deux jours à tuer » de Jean Becker.

Il y a également cette blouse blanche qui fait allusion à ses études de médecine. L’avion est là pour rappeler la passion de l’acteur pour l’aéronautique. Quant à la pelle, cela fait référence à une séquence de « Bernie » dans laquelle il détruisait tout avec cet outil.

Les livres sont là pour rappeler « Au revoir là-haut ». Un long métrage qui a reçu le prix Goncourt 2013 de Pierre Lemaître. Il faudra un peu de patience pour connaître la signification du gilet pare-balles et du casque médiéval.

Zette, la voix off de l’émission, ne manquera pas de nous éclairer une fois que Céline ou un autre candidat décrochera l’Étoile mystérieuse. Les téléspectateurs des « 12 coups de midi »devront faire preuve de patience, car avec la nouvelle règle, cela risque de durer.

À lire aussi : Elle porte une tenue jugée « inappropriée » dans un parc aquatique et suscite un vif débat sur la Toile

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...