Télé

Capital révèle les secrets des machines à pinces des fêtes foraines et pourquoi vous ne gagnerez pas


« Capital » a mis en lumière le mode de vie des gitans. Cela nous a permis de découvrir le fonctionnement des jeux de fêtes foraines.

Nos confrères de Télé-Loisirs rapportent que M6, à travers « Capital », s’est focalisée sur les gitans le temps d’une séquence. Cela a permis aux téléspectateurs de découvrir le mode de vie de cette communauté. Cela, en plus de lever le voile sur les rouages de certains jeux de fête foraine. En effet, ces forains gagnent beaucoup d’argent dans certaines activités populaires comme la grue à pinces.

Capital
Capital

À lire aussi : Cyber Monday : Siemens, Krups ... Jusqu'à -50% pour des machines à café à prix imbattable

Une mystérieuse communauté dans « Capital »

La communauté des gens du voyage fait l’objet de jalousie. Même si une importante partie d’entre eux vivent modestement, certains amassent une grosse fortune grâce à cette activité. Les forains sont sûrement ceux qui s’en sortent le mieux.

Capital (M6)
© Instagram/capital_m6

Le métier de forain nécessite toutefois de faire preuve de malice. Et cela, les gitans l’ont bien compris. « Capital » n’a d’ailleurs pas manqué de souligner cet aspect. L’emplacement des machines de jeux et des manèges ne sont pas laissés au hasard.

Les gens du voyage ont développé un réseau solide de fournisseurs. Cela leur permet de s’approvisionner à moindre coût. En ce qui concerne la surface de loisirs, tout est fait pour vous attirer. Les meilleures zones ne se trouveront jamais en périphérie. Une technique de rétention bien connue dans le secteur.

« Zone interdite » enquête sur la grue à pince

Dans les fêtes foraines, la grue à pince jouit d’une popularité certaine. Le principe semble simple et la récompense alléchante. En effet, le chaland n’a, en théorie, qu’à actionner une grue à pince pour saisir un lot. Sauf qu’il s’avère extrêmement difficile de ne pas laisser tomber les objets convoités.

Zone Interdite
© Instagram/zoneinterditem6

Ainsi, même en s’appliquant au maximum, il est fort probable qu’on n’attrape rien à la fin du temps imparti. Cependant, ces échecs n’ont rien à avoir avec le talent des candidats. Ce n’est qu’une affaire de chance et surtout de vice des forains. En effet, un secret se cache derrière ce jeu.

Télé-Loisirs nous apprend ce que les équipes de Julien Courbet dans « Capital » ont découvert à ce propos. En effet, tout serait fait pour réduire la chance de réussite des joueurs !

Une machine « truquée » ?

Le mécanisme de la pince à grue est lié à un programme électronique. Les forains ont conçu le système de manière que la pince relâche la prise avant de pouvoir récupérer un lot. Le pire, c’est que vos chances de gagner dépendent du forain.

Ce dernier peut « régler » vos chances en actionnant un appareil derrière une trappe discrète. Il fera donc en sorte que le taux de réussite soit à son avantage. Ainsi, il aura le loisir de décider si vous aurez un taux de réussite de 50 % ou de le réduire à 4 %.

« Vous aurez beau vous acharner, rien n’y changera. La force de la pince est réglée à l’avance », indique la voix off de l’émission.

Ce qui est sûr, c’est que les personnes qui ont conçu cette machine souhaitent sûrement que l’on « s’amuse plus qu’on ne gagne ».

« Enquête exclusive » au cœur des « Gypsies et les travellers »

Toujours sur M6, « Enquête exclusive » s’est aussi intéressée aux gitans. Cette fois-ci, il s’agit de la communauté qui vit en Angleterre. Appelés Gypsies, ils sont aujourd’hui au nombre de 300 000 environ. Les gitans d’outre Manche sont les plus sédentarisés d’Europe.

Ils se sont implantés dans le royaume au XVIe siècle. Certains ont bien réussi à l’image du milliardaire Alfie Best ou du joueur de MMA, Tony Giles. « Enquête exclusive » nous montrera leur manière de vivre ainsi que l’incroyable solidarité dont ils font preuve entre eux.

Signaler une erreur