Publicité
Animaux

Un mystérieux poisson mordeur sème la panique sur une plage du Var

Depuis le début du mois de juillet, les baigneurs de la plage du Veillat, à Saint-Raphaël, sont victimes d'attaques de poissons. Une espèce qui s'en prend aux mollets des vacanciers, dès lors qu'ils rentrent dans l'eau...

plage-saint-raphael
Capture d'écran/Google Maps
856 Partages

Publicité

Le mystère plane autour des attaques répétées d’un poisson aux abords d’une plage de Saint-Raphaël (Var). Depuis le début du mois de juillet, plusieurs baigneurs ont été mordus aux mollets, sans gravité.

Pour l’instant, personne ne sait quel genre de poisson est à l’origine de ces morsures vives.

Un pincement bref, mais douloureux

D’après Nice Matin, ce poisson non identifié s’attaquerait principalement aux vacanciers en position statique dans l’eau. C’est pourquoi la majeure partie des baigneurs victimes de cette espèce sont des personnes âgées.

Seules quatre d’entre elles se sont présentées au poste de secours. Les victimes ont été transportées à l’hôpital, par mesure de précaution.

Publicité
Des baigneurs sur la Côte d'Azur.
Les morsures causent des saignements, sans gravité.

En effet, les morsures de ce mystérieux poisson sont douloureuses, mais semblent sans gravité.

Les maîtres nageurs sauveteurs de la plage du Veillat rapportent que le poisson semble sévir à un seul endroit de leur zone de surveillance : près du rivage, à gauche du poste de secours. Les attaques se produisent lorsque l’eau arrive à mi-cuisses.

Des poissons qui pourraient devenir agressifs pour se défendre

Les spécialistes de la faune marine locale s’accordent tous pour dire qu’il ne peut s’agir d’un rason. En effet, ce poisson évolue uniquement dans le sable. Se pourrait-il alors qu’il s’agisse d’un sar ? Cette espèce aux dents acérées n’est pas connue pour son agressivité. S’agit-il d’un baliste, poisson territorial dont la mâchoire est connue pour sa puissance ?

Pour l’heure, le mystère demeure entier. D’après les spécialistes, ils se pourrait bien qu’il s’agisse de l’une de ces espèces, devenue agressive en guise de défense. En effet, si ces poissons sentent que leurs alevins sont en danger, ils deviennent alors susceptibles d’attaquer.

Signaler une erreur

Poursuivez votre lecture:


Ailleurs sur le web