Actu

Un reconfinement pour sauver Noël ? Une solution préconisée par plusieurs experts

14 Partages

En France, Emmanuel Macron a opté pour un couvre-feu. L'Irlande et le Pays de Galles préfèrent à nouveau confiner la population. D'autres spécialistes préconisent de faire de même. Leur but ? Sauver à tout prix Noël. Explications. Découvrez dans la vidéo en haut de page.

Le 14 octobre 2020, le chef de l’Etat a annoncé un confinement nocturne dans toute l’Île-de-France et dans huit agglomérations. Le but ? Eviter l’engorgement des services hospitaliers, déjà fortement sollicités par les cas de Covid-19.

D’autres dirigeants européens préfèrent se montrer plus tranchés. Leur espoir ? Sauver les fêtes de fin d’année, coûte que coûte. Une solution également préconisée par deux économistes renommés.

Noël sur la sellette à cause du Covid-19 ? Les dirigeants européens se mobilisent

Ce samedi 17 octobre 2020, le couvre-feu est entré en vigueur en France. Les habitants des zones concernées ne peuvent plus sortir de chez eux entre 21h et 06h, sauf dérogation. Une restriction instaurée pour endiguer la seconde vague de coronavirus. En Irlande, les dirigeants préfèrent confiner la population.

« Si nous unissons nos efforts pendant les six prochaines semaines, nous aurons l’occasion de célébrer Noël correctement »,

a déclaré ce lundi 19 octobre 2020 le Premier ministre irlandais, Micheál Martin.

Face au Covid-19, les Irlandais sont donc confinés et ce pour au moins six semaines. En Irlande, Noël est une fête très importante. Dans ce pays à large majorité catholique, il apparaît impensable de ne pas pouvoir le célébrer.

Micheál Martin n’est pas le seul dirigeant européen à s’inquiéter des fêtes de fin d’année. Angela Merkel appelle elle aussi à se montrer responsables pour sauver Noël.

« Des mois difficiles se profilent devant nous. Comment sera notre hiver, comment sera Noël, tout cela sera décidé ces prochains jours et semaines, et ce sera décidé par notre comportement »,

soulignait dernièrement la chancelière allemande.

Une inquiétude également partagée par Boris Johnson. « Nous ferons de notre mieux pour essayer de nous assurer que la vie redevienne la plus normale possible pour Noël », assure le Premier ministre britannique, qui confine le pays pour deux semaines.

Reconfiner les populations avant Noël : une idée à l’origine de deux économistes reconnus

Si sauver Noël apparaît comme une priorité, un reconfinement est-il la seule solution ? Oui, d’après deux économistes. Abhijit Banerjee et Esther Duflo, prix Nobel d’économie 2019, l’affirment dans une tribune du Monde.

Dans ce texte publié le 26 septembre 2020, les deux économistes proposent un scénario permettant de sauver Noël : reconfiner les Français entre le 1er et le 20 décembre. Une proposition qui permettrait de limiter la propagation du virus avant les fêtes de fin d’année, période propice aux contaminations.

Les deux économistes préconisent au gouvernement de demander « aux familles de rester chez elles et de ne pas anticiper les vacances en se précipitant chez les grands-parents ».

Confiner les Français trois semaines avant Noël permettrait donc d’isoler les potentiels malades, mais également d’identifier les porteurs. Une période qui devrait aller de pair avec une vaste campagne de dépistage.

« C’est une solution qui a le mérite de prendre, pour une fois, de l’avance sur le virus, d’être claire, uniforme et transparente. Elle pourrait, de plus, être perçue comme le prix à payer pour une récompense immédiate, un effort collectif pour sauver Noël », soulignent les deux prix Nobel d’économie.


Signaler une erreur