Actualités

Eric Zemmour, un enfant avec sa conseillère Sarah Knafo ? Closer dévoile une information de taille


A 63 ans, Eric Zemmour pourrait devenir papa pour la 4e fois. Le magazine Closer vient en effet de révéler une information de taille dans un nouveau numéro en vente depuis le 26 novembre 2021. Le polémiste a tenté en vain d’empêcher la sortie de cet article.

On parle de :

Alors que l’élection présidentielle approche à grands pas, le potentiel candidat n’a toujours rien officialisé. Pourtant, le journaliste politique agit comme ses pairs au vu de ses interviews et ses meetings. Il faut dire que depuis son éviction de CNews, Eric Zemmour enchaîne les apparitions médiatiques.

En septembre dernier, Paris Match a mis à sa Une la photo de Sarah Knafo et du polémiste nationaliste enlacés en pleine mer. Ce cliché avait fait couler beaucoup d’encre. Cette fois-ci, c’est autour du magazine Closer de lever un peu plus le voile sur sa vie privée.

Le titre en couverture suscite l’intérêt et la curiosité : « Il va être papa en 2022 ». En effet, l’hebdomadaire people révèle que sa proche conseillère serait enceinte de lui. Voilà un heureux événement dont Eric Zemmour aurait bien aimé cacher. Ainsi, il avait fait appel à ses avocats pour empêcher la sortie de cet article. Néanmoins, il n’avait pas obtenu gain de cause, car le nouveau numéro est en vente dans les kiosques depuis ce vendredi.

À lire aussi : Eric Zemmour très proche de sa conseillère en couverture de Paris Match : il s’emporte sur Twitter et porte plainte

Eric Zemmour bientôt papa ?

La nature de sa relation avec sa plus proche conseillère pour sa possible candidature à la présidentielle 2022 a toujours intrigué une partie de la classe politique et de la presse people. Seulement, le journaliste refuse de divulguer la moindre information sur sa vie privée. De quoi susciter davantage la curiosité. Ainsi, après Paris Match, Closer ajoute son grain de sel.

Dans ce nouveau numéro, la société éditrice consacre quatre pages à cette grossesse supposée de Sarah Knafo, rapporte Le Parisien.  A ce qu’il paraît, la jeune femme de 28 ans serait enceinte de son premier enfant.

Le père ne serait autre qu’Eric Zemmour et il s’apprête à se glisser dans la peau de papa pour la 4e fois. D’après les informations relayées, l’accouchement est prévu en mai 2022, juste après le second tour de la présidentielle.

Les révélations sur leur rencontre

Est-il vraiment le père de l’enfant de sa proche conseillère ? Qu’en est-il de sa potentielle campagne présidentielle ? Voilà quelques questions qui prennent actuellement de l’ampleur.  En tout cas, le journaliste Etienne Girard a donné un début de réponse sur la nature de leur relation dans son livre Le Radicalisé.

Dans cet ouvrage, on apprend ainsi que le polémiste avait rencontré Sarah Knafo alors qu’elle n’avait que 13 ans. En effet, le père de la fillette était un ami d’Eric Zemmour. Malgré leur différence d’âge de 35 ans, il était devenu son mentor.

La raison ? Ils ont de nombreux communs, « mêmes origines juives séfarades, même jeunesse en Seine-Saint-Denis, à Pavillon-sous-Bois pour la jeune femme ». Toujours très proches lors des apparitions publiques, leur complicité serait bien « au-delà d’une relation classique entre un conseiller et un possible candidat ».

Le polémiste va déposer une plainte contre le magazine Closer

Il fallait s’y attendre après l’article de Paris Match, Closer voulait à son tour dévoiler des détails sur la vie privée de Zemmour. Dans un précédent numéro en octobre dernier, l’hebdomadaire people s’était intéressé à sa relation avec l’avocate Mylène Chichportich, avec qui il est toujours marié.

Ce précédent numéro avait comme titre « Sa femme refuse de divorcer ». Inévitablement, le polémiste avait porté l’affaire devant la justice. De plus, il affirme que la photo publiée de son épouse avait été volée. L’audience est prévue le 3 janvier 2022.

Sarah Knafo - Eric Zemmour
©BFMTV

Quant à cet article sur la grossesse présumée de Sarah Knafo, un proche d’Eric Zemmour l’aurait informé par SMS selon Le Point et Le Parisien. De ce fait, ses avocats avaient lancé une assignation contre la société éditrice du magazine Closer. Seulement, leur demande avait été jugée irrecevable. La raison ? Ils ne pouvaient pas prouver que cette information allait être rendue publique.

Suite à la parution de cet article, le candidat putatif à la présidentielle a annoncé porter plainte pour violation de la vie privée, rapporte BFMTV. Sa conseillère devrait aussi en faire de même dans les prochains jours.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur