Actu

Éric Dupond-Moretti : Son salaire de ministre est largement inférieur à ses honoraires d’avocat

Éric Dupond-Moretti sur le plateau de C à vous (France 5)
Éric Dupond-Moretti invité sur le plateau de l'émission C à vous sur France 5 (source : Youtube)

L’avocat pénaliste rendu célèbre pour ses nombreux procès médiatisés et son rôle d’Aquitator ne gagne pas du tout le même salaire depuis qu’il siège à son bureau place Vendôme au ministère de la Justice. Découvrez l’incroyable différence de revenus qu’il a accepté.

à découvrir

Nominé en juillet dernier ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti a de facto quitté sa robe d’avocat. Ainsi, il laisse derrière lui une fonction qu’il a débuté en 1984 à Douai dans le Nord. Une carrière qui l’a placé au rang d’un des avocats les plus célèbres du barreau de Paris.

Surnommé « Acquitator » en raison des nombreux acquittements qu’il a obtenu pour ses clients, Me Dupond-Moretti peut compter sur de nombreuses sollicitations. Le natif de Maubeuge a ainsi défendu Jérôme Kerviel, Karim Benzema, Nikola Karabatic, le couple Balkany ou encore le roi Mohamed VI du Maroc.

Une perte de revenue colossale 

Comme l’affirme le site Capital qui confirme une information du Point, le ministre Dupond-Moretti gagne moins que l’avocat. Le salaire d’un ministre étant déjà très confortable. Avec sa récente fonction de garde des Sceaux, il ne gagnerait « que » 8500 euros par mois alors qu’il déclarait 70.000 euros d’honoraires mensuels. Ce à quoi évidemment il faut retirer toutes les charges et les déductions fiscales. 

 » Je travaille depuis l’âge de 14 ans » se défend Eric Dupond-Moretti 

L’avocat de 59 ans s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet sur le plateau de BFM TV face à Apolline de Malherbe le 31 juillet dernier.

Éric Dupond-Moretti a donné son avis sur la loi relative à la transparence de la vie publique. En effet, depuis 2013, cette mesure soumet les ministres à une déclaration annuelle de patrimoine. Selon le nouveau ministre de la Justice, « la Haute Autorité ne serait qu’un truc populiste »

 » Mes enfants ne savent pas ce que j’ai gagné, pour une raison simple: c’est que j’avais envie de leur donner le goût de l’effort et le goût du travail. Je ne voulais pas qu’ils se disent : ‘On est des fils de bourgeois et ça va’. Et voilà que tout cela va être dévoilé à la France entière. J’estime que c’est du ressort de ma vie privée. Je travaille, depuis, que j’ai 14 ans et demi, voyez-vous » — Eric Dupond-Moretti

BFM TV

L’ancien avocat issu d’un milieu modeste

En effet, tout au long de sa carrière, Eric Dupond-Moretti a placé le principe de la méritocratie au coeur de ses combats. Ce fils du Nord de la France, orphelin de père, élevé par une mère femme de ménage, n’a pas vraiment démérité. Il travaille sans relâche depuis l’âge de 14 ans. Il a d’ailleurs financé lui-même ses études de droit en travaillant comme employé dans une usine. Le nouveau garde des Sceaux n’est pas vraiment né avec une cuillère en argent dans la bouche.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web