Actualités

Emmanuel Macron : est-il vrai que les Français travaillent trop peu ?


Les Français sont-ils plus paresseux que ses voisins européens ? Emmanuel Macron semble en être convaincu. D’ailleurs, le président de la République a toujours martelé que ses concitoyens devraient travailler plus pour accroître la production du pays. Cependant, cet axe de réforme n’est pas du goût de tout le monde.

On parle de :

A l’approche de la fin de son mandat, 13 mai 2022, et de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat tarde à officialiser sa candidature. Néanmoins, il semble avoir commencé sa campagne en secret. La preuve en est, la présentation du plan d’investissement « France 2030 ».

Devant les membres du gouvernement, 200 chefs d’entreprises et les étudiants, Emmanuel Macron a réitéré que les Français travaillent moins que leurs voisins européens. De quoi agacer les salariés. En effet, le président de la République semble dénigrer leur dur labeur.

Pire encore, l’ancien ministre de l’Economie s’imagine que le meilleur moyen d’améliorer la production serait de fournir plus d’effort. Pourtant, Sandrine (Europe Écologie-Les Verts) prône quant à elle la réduction du temps de travail. En ce sens, qui a raison ? Comme le précise LCI, cela dépend de l’indicateur choisi.

À lire aussi : Confinement : les gens montrent à quoi ressemble leur vie depuis qu’ils travaillent à la maison

Qu’en est-il du temps de travail hebdomadaire ?

A l’occasion de la présentation du plan d’investissement « France 2030 », Emmanuel Macron a donc expliqué :

« Quand on se compare, nous sommes un pays qui travaille moins que les autres, ça reste vrai (…) Nous avons une quantité de travail allouée qui n’est pas au bon niveau. A la fois dans le cycle de vie et en horaires cumulés »

Pourtant, la France n’a pas à rougir devant ses voisins européens d’après une étude comparative de la Dares en 2018. En effet, nous sommes arrivés à la troisième place du podium avec environ 36,3 heures par semaine. Le Royaume-Uni était en première position (36,8h) suivi de l’Espagne 36,4h). Les salariés hexagonaux (temps complet et temps partiel) travaillent donc davantage que les Danois, les Allemands ou encore les Italiens.

Temps de travail Europe
©Dares

Toujours d’après l’étude de la Dares, le temps de travail hebdomadaire a légèrement augmenté en 2020 soit 36,5h par semaine. D’ailleurs, celui-ci est resté à peu près le même depuis 1998. Cependant, force est de souligner que les salariés à temps partiel travaillent largement plus (23,7h en moyenne) que ceux à temps complet (20,9h).

Pourquoi Emmanuel Macron affirme-t-il que les Français travaillent trop peu ?

Tout dépend de l’indicatif utilisé. De son côté, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a pris le temps de travail en horaires cumulés sur un an. De ce fait, les vacances et les jours fériés entrent en compte. Malheureusement, les salariés hexagonaux sont largement en dessous de la plupart de leurs voisins européens.

Selon le rapport de l’OCDE, les Français ont passé 1421 heures sur leur lieu de travail en 2019. L’Hexagone était par conséquent classée 33e sur 38 pays. Ainsi, elle s’était située derrière la Belgique (1442h), l’Italie (1583h) et l’Espagne (1613h).

La conséquence de la loi des 35 heures

La réduction du temps de travail (RTT) serait donc à l’origine de l’affirmation d’Emmanuel Macron. En effet, les salariés hexagonaux disposent de 32 jours de congés de l’année alors que la moyenne européenne est de 25. Ainsi, la France s’est toujours retrouvée en bas du classement en 2020 avec 1402 heures, comme le précise BFMTV.

A ce problème des RTT s’ajoute le taux d’inactivité (inactifs, retraités, chômage). De plus, la durée de carrière est plus courte. Les hommes partent à la retraite deux ans plus tôt (61,9 ans contre 63,9 ans). Quant aux femmes, elles quittent la vie active un an et quatre mois en avance (61,8 ans contre 63,1 ans).

De ce fait, la population française n’accumule que 630,9h en moyenne par habitant et par an. Pour l’Union Européenne, elle est cependant de 744 heures et 804 heures pour l’OCDE. Autrement dit, un employé hexagonal travaille 173h de moins que ses voisins.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur