Actualités

Un client s’en prend à une caissière au moment de payer ses courses au Carrefour


La ruée dans les supermarchés continue. Les responsables ont réalisé quelques aménagements afin de respecter les distances de sécurité. Ce client a ignoré les lignes, il a également passé ses nerfs sur une caissière.

On parle de :

À lire aussi : Une maman affirme ne plus payer ses courses chez Carrefour et même gagner des sous : « Il est possible de tout acheter de cette façon »

Les équipes du Carrefour Market de Sockay, à Saint-Georges,en Belgique, ont vécu une scène surréaliste. Au lieu de respecter les distances de sécurité, soit 1m50 entre deux personnes, un client a violemment agressé une caissière. Les gérants ont rapporté l’incident sur les réseaux sociaux avant de le retirer. Toutefois, ils envisagent le dépôt d’une plainte.

Le client est venu après la fermeture

Comme d’habitude, le magasin ferme ses portes à 18h00, le client est arrivé 5 minutes plus tard. Au lieu de le renvoyer, les responsables l’ont laissé entrer. Il s’est tout de suite dirigé vers les rayons des bières. Ensuite, il est allé vers les caisses pour payer. C’est là que la situation a dégénéré.

Le client n’a pas respecté les mesures de santé – Crédits : Carrefour de St-Georges

L’individu n’a pas tenu compte des marquages au sol, il aurait également mis sa carte bancaire dans la bouche. De plus, il n’aurait pas mâché ses mots envers les caissières qui lui ont rappelé les règles de bonne conduite. Au lieu de s’excuser, il aurait pété un câble.

D’après les responsables, il a violemment écrasé ses packs de bière sur les seins d’une caissière.

Le Carrefour de Saint-Georges irait plus loin

Le magasin a tout de suite publié cette histoire sur leur compte Facebook. Le ton est ferme : « si ce monsieur se reconnait ou si vous le reconnaissez, dites-lui bien qu’il payera cher son incivilité et ce comportement inadmissible en tout temps, et en particulier en ce moment ! »

Le magasin déposerait une plainte – Crédits : Carrefour de St-Georges

Apparemment, les responsables envisageraient de porter l’affaire devant la justice en déposant une plainte. Néanmoins, les informations dans ce sens ne sont pas encore disponibles.

Heureusement, les autres clients respectent les mesures

Nathalie Lecocq, gérant du SPAR de Wanz souligne le civisme des clients : « on a rouvert ce matin et les gens respectent bien. Certains ont des gants et des masques. »

Les témoignages de Vincent Detournay, chef adjoint à l’Intermarché de Nandrin, vont dans ce sens : « Les clients respectent les distances. Désormais, ils se reculent quand on s’approche trop près d’eux. Et les gens ne trainent pas trop dans le magasin. »  

Signaler une erreur