Actualités

Baba Noël : Cyril Hanouna offre un cadeau d’une valeur de 500 000 euros à un membre du public


Comme chaque année, Cyril Hanouna s'est mis dans la peau du père Noël et a gâté plusieurs téléspectateurs de "Touche pas à mon poste". Cette fois-ci, il est allé encore plus loin.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années maintenant avant Noël, Cyril Hanouna présentait ce jeudi, un nouveau numéro de « Baba Noël« . Et pour l’occasion, l’animateur de C8 a littéralement endossé le rôle de père de Noël pour gâter ses fans.

À lire aussi : Meurthe-et-Moselle : Ils gagnent 500 000 euros et 725 000 euros dans la même rue, la même semaine !

Cyril Hanouna réalise le rêve d’un fan

Entre les robots ménager, téléphones, voyages ou encore une voiture, plusieurs familles ont été gâtés. Mais il y a un cadeau qui a retenu l’attention de tout le monde, c’est celui pour Kamel. En expliquant son parcours et notamment ses galères d’argent, ce fan de TPMP a un rêve précis pour le futur, devenir propriétaire de son restaurant, et plus particulièrement d’un kebab : « J’aimerais devenir franchisé… Mais je n’ai pas eu de réponse, je n’avais pas beaucoup de moyens, j’avais que 6000 euros de côté. »

Comme Cyril Hanouna sait manier le suspens, personne ne s’attendait à ce qu’il allait annoncer : « Ça coûte énormément d’argent une franchise de kebab, je me suis renseigné, c’est environ 500 000 euros« . Il poursuit son propos en indiquant « mais moi tout à l’heure, comme c’était sur mon chemin, je suis passé devant ce kebab, et il ressemblait à ça maintenant !« . C’est à ce moment qu’on voir à l’écran une pancarte devant le restaurant, changement de propriétaire.

Tout le monde comprend donc que Cyril Hanouna vient d’offrir à Kamel, un restaurant, fonds de commerce, droit d’entrée, et exonérations de redevances compris. Un cadeau énorme, confirmé par le PDG de chaîne de Kebab en question qui explique que l’heureux gagnant pouvait même commencer dès le lendemain. Un geste incroyable qui a laissé le fan de TPMP ainsi que les chroniqueurs sans voix.

Signaler une erreur