Actu

Allocution d’Emmanuel Macron ce mardi : de mauvaises nouvelles annoncées aux Français

12 Partages

Le chef de l'Etat s'exprime ce mardi 24 novembre 2020, à 20 heures. Son allocution est très attendue par les Français alors que les fêtes de fin d'année approchent. Le président va malheureusement devoir se résoudre à faire des annonces impopulaires. Découvrez dans la vidéo en haut de page.

Le déconfinement se fera en trois dates clés, comme l’a fait savoir récemment l’exécutif. Si les commerces non essentiels devraient rouvrir prochainement, rien ne garantit aux Français de fêter Noël en famille. Le chef de l’Etat exclut d’ailleurs un déconfinement total dès le 1er décembre. Explications.

L’allocution d’Emmanuel Macron très attendue ce mardi 24 novembre

Le président de la République prendra donc la parole ce soir à 20 heures. Il devrait annoncer un allègement des restrictions sanitaires en raison des « bons chiffres » de l’épidémie en France. Les magasins non essentiels devraient être autorisés à réouvrir leurs portes, moyennant certaines mesures. Une décision qui doit encore être entérinée ce matin lors d’un Conseil de défense à l’Elysée.

A l’approche de Noël, les Français sont nombreux à espérer une bouffée d’air. Emmanuel Macron leur permettra-t-il de profiter de décembre pour réaliser leurs achats en magasin et revoir leurs proches ? Si les commerces devraient réouvrir, la question des réunions familiales est encore loin d’être tranchée.

Jean Castex a d’ailleurs déjà prévenu : les restrictions ne seront que « légèrement » assouplies.

Un « déconfinement » qui n’en a que le nom

Depuis plusieurs semaines maintenant, le gouvernement martèle que ce déconfinement sera prolongé et rigoureux. Les Français ne doivent donc pas espérer pouvoir reprendre leur vie quotidienne sans aucune restriction.

Le Premier ministre l’a d’ailleurs précisé devant les députés à l’Assemblée : ce déconfinement n’aura rien à voir avec celui du printemps dernier. Le gouvernement veut ainsi éviter de se retrouver confronter à un « effet domino ». A savoir : accorder des assouplissements à certains secteurs, lesquels entraîneraient d’autres demandes. Depuis le début de la crise sanitaire en France, l’exécutif doit en effet faire face aux récriminations de nouveaux secteurs. Il ne souhaite donc pas desserrer l’étau trop rapidement.

Les Français qui espèrent réaliser leurs courses de Noël à plusieurs doivent donc se préparer à une mauvaise nouvelle. Un conseiller ministériel soulève d’ailleurs la question suivante sur Europe 1 : « Comment peut-on autoriser les courses de Noël tout en interdisant de faire des balades sans rencontrer personne ? » Une question épineuse à laquelle devra répondre Emmanuel Macron, ce soir-même à 20 heures.

Signaler une erreur