Témoignages

Baptiste, 8 ans, est devenu Lilie : son interview dans « Quotidien » dépasse le million de vues

Lilie dans Quoitidien.
La petite Lilie, née Baptiste, est formelle : elle est une fille et non un garçon. Source : Quotidien (TMC).

Baptiste et sa maman ont témoigné dans « Sept à Huit ». L'enfant, qui affirme être une fille enfermée dans un corps de garçon, était dernièrement interviewé dans Quotidien. Une interview qui a fait grand bruit.

A 8 ans, Baptiste veut qu’on l’appelle Lilie. L’enfant, certain d’être une petite fille, a déjà livré un témoignage émouvant devant les caméras de « Sept à Huit ». Il était récemment l’invité de Yann Barthès. L’occasion d’expliquer à nouveau pourquoi il ne se considère pas comme un garçon.

Baptiste s’appelle maintenant Lilie

Leur première interview avait ému les téléspectateurs de TF1, mais aussi déclenché de nombreuses polémiques sur les réseaux sociaux. Lilie et sa maman, filmées dans « Sept à Huit », livraient alors un témoignage fort.

Chrystelle, la mère, racontait à quel point son fils était malheureux avant son changement d’identité. « Tu ne peux rien faire, ma vie est trop nulle maman« , lui répétait le petit garçon.

Mais un soir, Baptiste révèle ce qui le fait tant souffrir à sa mère : il ne se sent pas « garçon », mais « fille ». Baptiste veut désormais être considéré comme tel. Il a même choisi son prénom : Lilie.

Après être allés consulter un pédopsychiatre, les parents de Lilie décident de soutenir leur fils dans sa transition identitaire. Ils entament des démarches administratives pour qu’il puisse changer de prénom et être reconnu comme une fille.

Une histoire sur laquelle Yann Barthès a souhaité revenir dans « Quotidien » (TMC) le 06 octobre dernier.

« Ce soir-là j’ai dit à maman : ‘je suis une fille’ »

« J’étais pas bien dans mon corps et je faisais part à ma maman d’idées noires », a raconté Lilie, présente avec sa mère sur le plateau de Quotidien.

Celle qui veut désormais être considérée comme une petite fille a continué : « Un soir, j’ai dis à ma maman ‘je suis une fille’ ».

Une révélation que sa mère dit avoir pris avec soulagement. « Ce soir-là, Lilie allait très mal, comme tous les soirs. (…) On a discuté longtemps. (…) Lilie avait vraiment besoin d’exprimer des choses, mais on ne savait pas lesquelles ».

Désormais, la famille connaît les causes du mal-être de leur enfant. Chrystelle, la mère de Lilie, dit vouloir l’aider sur le chemin de sa nouvelle identité. Une prise de position décriée par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. D’autres, tout aussi nombreux, soutiennent Lilie et la décision de ses parents.

Signaler une erreur