Sciences

« Tomber dans le vide en s’endormant » : d’où provient cette sensation étrange ?


Vous venez tout juste de fermer les paupières et votre corps est pris d'un sursaut bref ? Cette sensation de « tomber dans le vide » a été vécue par tout un chacun, au moins une fois dans sa vie. A quoi est-elle due ? Des spécialistes du sommeil expliquent le phénomène.

On parle de :

Au moment de l’endormissement, nous pouvons avoir l’impression que notre corps tombe dans le vide. Une sensation vraiment étrange, qui intervient la plupart du temps lorsque nous nous endormons vite. Le phénomène est si surprenant, qu’il nous réveille souvent. Notre rythme cardiaque est légèrement accéléré et nous mettons quelques secondes à nous en remettre.

À lire aussi : On sait d’où provient le trou de dix mètres de large en pleine chaussée du centre-ville d’Amiens

Pourquoi a-t-on l’impression de tomber dans le vide en dormant ?

Est-ce un mauvais rêve ? Un réflexe inapproprié ? Peu d’études scientifiques se sont penchées sur la question, comme l’explique Christelle Peyron, chercheuse en neurosciences. Pour cette spécialiste du sommeil, la sensation serait due à un décalage entre l’endormissement des muscles et celui du cerveau.

En clair, le relâchement du tonus musculaire serait trop rapide par rapport à celui du cerveau. Ce dernier percevrait alors cette baisse de tonus comme le fait de tomber et il tenterait de reprendre le contrôle en contractant brusquement les muscles. Généralement, cette contraction sollicite en premier lieu les muscles du bas du corps, puis ceux du haut, avant de se relâcher. Elle dure approximativement une à deux secondes.

Une femme qui se réveille la nuit
La sensation de tomber dans son sommeil ne dure généralement que quelques secondes. Image d’illustration.

La chronobiologiste Claire Leconte souligne que ce phénomène lié à l’endormissement peut se coupler avec des manifestations auditives ou visuelles. Certaines personnes ont ainsi la réelle impression de tomber dans un trou qu’elles perçoivent en rêve. Elles peuvent aussi entendre des bruits. Il s’agit toutefois de manifestations rares.

Un réflexe héréditaire ?

Pour ce qui est de la sensation en elle-même, 70 % des dormeurs l’auraient déjà ressentie, précise Claire Leconte dans Madame Figaro. Certains scientifiques pensent même que ce réflexe est héréditaire. Ce mouvement mécanique incontrôlable remonterait ainsi aux prémices de l’humanité, lorsque les hommes vivaient dans des arbres. Il s’agissait alors d’un réflexe de survie pour ne pas tomber fatalement au sol durant le sommeil.

Quoi qu’il en soit, pas d’inquiétude si vous ressentez des sursauts d’endormissement, il s’agit d’une manifestation tout à fait bénigne, précise la neuroscientifique Christelle Peyron. D’ailleurs, la plupart des gens se rendorment dans les secondes qui suivent.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur