Savoir

Pourquoi les roux sont-ils moins sensibles à la douleur ?


Les personnes rousses ressentent des seuils de douleur différents, qui les rendent moins réceptifs aux élancements. Pourquoi ? Des chercheurs américains du Massachusetts General Hospital (MGH) viennent d'en découvrir la raison. Explications.

Seulement 1 à 2 % de la population mondiale est rousse. Il s’agit donc d’une caractéristique rare, qui entraîne également chez les roux une sensibilité amoindrie à la douleur. Un article publié dans la revue Science Advances ce 2 avril explique pourquoi les individus roux possèdent des seuils de douleur différents.

À lire aussi : Pourquoi autant d'hommes ont-ils une barbe rousse sans être roux ?

Une mutation sur le récepteur d’une molécule en particulier

Pour arriver à leurs conclusions, les scientifiques du Massachusetts General Hospital ont réalisé des tests sur des souris au pelage roux. Celles-ci étaient porteuses de la même mutation du gène MC1R que les personnes rousses. Au contact d’une plaque chauffée à 52 °C, ces souris ont fait preuve d’une résistance à la douleur de 5 secondes supérieure à celle d’autres souris.

Une différence qui trouve son origine dans les cellules pigmentaires de l’épiderme des roux : les mélanocytes. Celles-ci sécrètent moins de proopiomélanocortine (POMC), molécules jouant un rôle primordial dans la sensibilité à la douleur. C’est cette molécule qui équilibre les récepteurs opioïdes inhibant la douleur et les récepteurs de la mélanocortine, lesquels permettent au contraire de la percevoir. Dans le cas de la mélanocortine, précise Santé Magazine, la mutation du récepteur rehausse donc les seuils de douleur.

Une femme rousse
Les roux sont plus résistants à la douleur. Image d’illustration.

Les résultats de cette étude suggèrent que « les seuils de douleur varient en fonction de la pigmentation de la peau », souligne David Fisher, l’un des chercheurs. Cette découverte pourrait conduire à l’élaboration de nouveaux médicaments permettant d’inhiber les récepteurs de la douleur, précisent les chercheurs.

Ces mêmes récepteurs expliquent pourquoi les roux ont du mal à bronzer

Cette même mutation présente sur les récepteurs de la mélanocortine explique également pourquoi les roux ont du mal à bronzer. En effet, ces récepteurs sont aussi responsables du changement de couleur des pigments de mélanine (de jaune et rouge à brune et noire). Leur inhibition cause donc une baisse du changement de couleur des pigments de mélanine dans les mélanocytes. Résultat : les roux ont du mal à bronzer !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur