Savoir

22 rituels de beauté étranges que faisaient les femmes dans le passé

Des rituels de beauté anciens.
Nos rituels de beauté ont bien changé. Source : D.R.
45 Partages

A chaque époque ses rituels de beauté. Les 22 pratiques ci-dessous sont tellement improbables, que l'on peut douter de leur existence. Pourtant, les femmes des décennies passées les ont bien employées.

Les critères de beauté n’ont cessé d’évoluer à travers les siècles. Les femmes de l’Antiquité se livraient à des rituels particuliers pour entretenir leur physique.

Cependant, nul besoin de remonter aussi loin dans le temps pour trouver des rituels étranges. Au début du 20e siècle par exemple, des distributeurs de bronzage étaient employés. Les femmes se lissaient également les cheveux avec des fers à repasser. D’autres portaient des masques de tissus sur leur visage, afin de se protéger du soleil.

Zoom sur 22 gestes de beauté anciens, aussi étranges qu’amusants.

1. Un masque pour protéger la peau du soleil, en 1920.

Un masque à visage pour se protéger du soleil
Crédits : D.R.

2. Un concours de beauté « Miss Lovely Eyes », où les participantes ne dévoilent que leur regard (Floride, 1930).

Un concours de beauté avec les participantes masquées
Crédits : D.R.

3. Un masque de glace inventé par Max Factor, en 1931.

Un masque à glaçons
Crédits : D.R.

4. Un masque de beauté réalisé avec des rondelles d’agrumes, dans les années 1930.

Un masque avec des rondelles d'agrumes pour le visage
Crédits : D.R.

5. Un masque chauffant pour le visage (1940).

Un masque chauffant pour le visage
Crédits : D.R.

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « suivant » pour continuer.

Signaler une erreur

.

45 Partages

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer