fbpx
People

Marina Kaye laisse éclater sa colère, elle pousse un violent coup de gueule contre une tendance TikTok

art-marina-kaye-
© TikTok/@marinakaye.official

Samedi 19 août 2023, Marina Kaye a poussé un gros coup de gueule sur les réseaux sociaux. La chanteuse a dénoncé une mode sur TikTok.

Marina Kaye n’a pas sa langue dans sa poche, c’est le moins que l’on puisse dire. La chanteuse de 25 ans a ainsi poussé un coup de gueule contre une tendance qui sévit sur TikTok ce samedi 19 août. Elle a exprimé son ras-le-bol face à cette mode qui consiste à maltraiter des enfants. On fait le point.

Marina Kaye, une femme accomplie

Elle a ébloui la France entière avec son talent incroyable, à peine adolescente. Pour rappel, Marina Kaye, née en 1998, a décroché le trophée de la saison 6 de La France a un incroyable talent, à 13 ans seulement.

Depuis, elle n’a alors pas quitté la scène musicale. Trois albums, des milliers de fans, et un mariage récent à Marseille avec son cher et tendre, Grégory Llorens. Tout lui réussit. Mais si la jeune femme a grandi, elle n’a pas perdu sa fougue.

D’ailleurs, elle n’hésite pas à exprimer ses opinions avec conviction quand il le faut. À ce propos, Marina Kaye a récemment dénoncé un challenge pour le moins original sur TikTok. Elle a pris la parole pour donner son avis sur cette nouvelle mode.

À lire aussi : « la sorcière arrête de mentir » : En colère, Maeva Ghennam pousse un coup de gueule contre Carla Moreau

Marina Kaye choquée par un challenge

TikTok est sans conteste LE réseau social préféré des jeunes. Et pour cause, on y trouve un peu de tout. Que l’on veuille se divertir, s’informer ou même s’instruire. Par ailleurs, l’une des particularités de TikTok, ce sont les challenges.

Éphémères, ces derniers se succèdent alors plus ou moins rapidement. Actuellement, une nouvelle mode est populaire sur le réseau social chinois. Un challenge sous le hashtag #EggCracking. Ce qui n’a pas échappé à Marina Kaye.

Choquée par les nombreuses vidéos sur TikTok, la chanteuse de 25 n’a pas voulu se taire. Ainsi, le 19 août, elle publie une vidéoelle pousse un énorme coup de gueule aux parents qui suivaient cette mode. Vous allez vite comprendre pourquoi.

« Qu’est-ce que c’est que cette mode des parents qui sont en train de cuisiner et qui fracassent un œuf sur le front de leur enfant, qui a entre 2 et 4 ans, et qui se mettent à rire, alors que l’enfant pleure ? », s’est d’abord interrogée Marina Kaye.

Et d’avouer :

« Je n’arrive pas à réaliser et à accepter qu’on agresse son propre enfant pour faire des vues. »

À noter que sur la vidéo où elle s’était exprimée face à la caméra, Marina Kaye semblait vraiment en colère. Elle a déclaré ne pas comprendre l’intérêt et la motivation des parents qui infligent cela à leurs bambins.

« Je n’arrive pas à croire qu’on arrive à banaliser une agression pour participer à une mode. Vraiment, cette planète, je n’en peux plus », a-t-elle poursuivi.

Marina Kaye a ensuite évoqué les éventuelles répercussions que cette forme d’agression pourrait avoir sur l’avenir de ces enfants.

« C’est son parent qui est en train de l’agresser, parce que c’est clairement une agression. Et qui, en plus, se met à rire alors que lui pleure et est en détresse », a-t-elle notamment insisté.

Majoritairement soutenue par ses fans

Dans sa vidéo, Marina Kaye souligne que l’enfant pourrait, vu son bas âge, ne pas comprendre la situation. Malgré tout cela, elle est néanmoins consciente que sa prise de parole ne « réglera pas ce genre de situations ».

Toujours est-il que tomber deux ou trois fois sur ce genre de contenu lui aurait fait « péter les plombs ». D’ailleurs, qu’en pensent les internautes ? Eh bien, en lisant les commentaires, on voit que Marina Kaye a été majoritairement soutenue.

« Malheureusement, les parents d’aujourd’hui se servent de leurs enfants sur les réseaux », « J’ai cru que j’étais la seule à penser comme ça : MERCI », « Je pensais être la seule à trouver ça bizarre, ça me rassure » ou « D’accord avec toi à 100 % ! », peut-on notamment lire.

À lire aussi : Kelly Vedovelli obligée de manger sur le trottoir ? Elle pousse un coup de gueule contre le pass sanitaire !

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...