People

Amber Heard VS Johnny Depp : des excréments humain sur leur lit conjugal, la vérité révélée par un proche


Un témoignage a fait grand bruit outre-Atlantique dans le cadre du procès en diffamation qui oppose Johnny Depp à Amber Heard. En effet, les révélations concernent une histoire sordide entre les deux stars hollywoodiennes. Apparemment, l’actrice aurait bel et bien déféqué sur leur lit conjugal.

Depuis le début de ce procès ultra médiatisé, les fans des deux camps vivent au rythme des rebondissements. Nul doute que cette affaire déchaîne les passions. Johnny Depp aurait des choses à se reprocher, notamment à cause de ses addictions. Oui, mais voilà, Amber Heard ne serait pas parfaitement innocente dans cette histoire. En effet, l’actrice de 36 ans aurait également commis quelques écarts, dont certains plus surprenants que d’autres.

Au tribunal de Fairfax, en Virginie, les deux anciens tourtereaux continuent visiblement de s’étriller. Cependant, le vent semble tourner en la faveur du héros des Pirates des Caraïbes. En effet, le témoignage de l’agent de sécurité de ce dernier risque de peser dans la balance. Celle qui pourrait être virée de la saga Aquaman serait l’autrice des excréments retrouvés sur leur lit conjugal.

Procès Amber Heard - Johnny Depp : l’histoire du « caca dans le lit conjugal » refait surface … nouveau témoignage accablant
Amber Heard et Johnny Depp – ©depositphotos

Le garde du corps de Johnny Depp balance

Outre l’ordonnance restrictive, Amber Heard avait conclu un accord à 7 millions de dollars lors de son divorce avec Johnny Depp à l’issue du premier procès en août 2016. En ce sens, l’actrice avait gagné cette partie. Pourtant, elle avait apparemment commis l’erreur de se présenter comme la victime dans les colonnes du journal britannique The Sun en 2018. La trentenaire aurait en effet subi des violences conjugales.

Bien que la comédienne n’ait pas mentionné le nom de l’acteur, ses accusations auraient terni la réputation de son ex-mari. Ce dernier estime d’ailleurs que cela aurait grandement nui à sa carrière. Du coup, il a décidé de porter l’affaire devant la justice et réclame aujourd’hui 50 millions de dollars en dommages et intérêts. Alors que les personnes appelées à la barre s’enchaînent, le témoignage de Starling Jenkins III a particulièrement attiré l’attention.

Le chauffeur et garde du corps de l’acteur est en effet revenu sur l’histoire du « caca dans le lit ». En 2020, les révélations de Johnny Depp à ce sujet avaient fait couler beaucoup d’encre. Au tribunal de Fairfax, l’agent de sécurité est de plus venu appuyer ses dires. En l’emmenant au festival de Coachella, Amber Heard et lui avaient en effet « eu une conversation sur la surprise qu’elle a laissée dans le lit du patron avant de quitter l’appartement… la défécation ».

Amber Heard avoue à demi-mot

Toujours selon le témoignage de Starling Jenkins III, la trentenaire aurait avoué qu’il s’agissait d’« une horrible blague qui a mal tourné ».  A la barre, Johnny Depp avait confié qu’il avait profité de l’absence d’Amber Heard pour prendre ses affaires dans leur appartement. Il aurait pu tomber sur cette mauvaise surprise. Seulement, l’agent de sécurité l’avait déconseillé de rentrer dans la chambre.

« Puis il m’a montré une photo sur son téléphone de… c’était une photo de notre lit, et de mon côté du lit, il y avait des matières fécales humaines »

Celle qui souffre de troubles psychologiques d’après le diagnostic de la clinicienne Shannon Curry aurait à l’époque « accusé les chiens ». Seulement voilà, le témoignage de Starling Jenkins III vient enfoncer davantage la défense de l’actrice. Il faut croire que ses avocats auront du pain sur la planche pour convaincre le jury après ces multiples révélations.  

À lire aussi :

    Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

    Signaler une erreur