Média

Elle quitte son job pour poursuivre son rêve d’être tatouée de la tête aux pieds: son impressionnante transformation


Lina rêvait de devenir "une oeuvre d'art humaine". Pour y arriver, elle a quitté son job afin de devenir "la meilleure version d'elle-même".

On parle de :

À lire aussi : Tatouée de la tête aux pieds, elle cache ses tatouages le temps d'une journée : comment réagissent ses proches ?

L’image que renvoie une personne tatouée n’est pas toujours très appréciée dans le monde professionnel. Même si le tatoo est de plus en plus tendance ces dernières annéees, rares sont les boites qui invitent leurs collaborateurs à les afficher fièrement.

Lina en a fait les frais. Seulement voilà, elle rêvait de devenir une « oeuvre d’art humaine« . Alors la décision s’est avérée plus facile que prévu. Alors qu’elle travaillait pour une entreprise en Allemagne, la jeune femme a démissionné et a pris un aller simple pour la Californie afin de réaliser son voeu le plus cher: être tatouée de la tête aux pieds.

Près de 60.000 euros en tatoos !

Celle qui se fait à présent appeler « Cigno«  travaille désormais dans une boite de technologie où elle peut davantage être elle-même. Elle a déjà dépensé près de 60.000 euros en tatouages, piercings, implants mammaires, chirurgie de l’oreille. A l’avenir, elle envisage de poursuivre son objectif d’être intégralement tatouée sur tout le corps et une fente au milieu de la langue.

« Les gens jouent des rôles »

Ses propos ont été relayés par le média britannique Unilad:

« J’ai choisi une carrière qui me permet d’être moi-même après avoir quitté un job dans lequel je ne me sentais pas heureuse. Les gens jouent des rôles dans leur vie de tous les jours afin de correspondre aux attentes des autres. Dans l’univers de la technologie où je travaille à Bay Area, je ne peux pas dire que j’ai été confrontée à une telle discrimination. Même si les gens ont toujours l’air un peu surpris par ma carrière et mon niveau d’éducation. (…) Même si aujourd’hui les tatouages deviennent plus communs, certaines personnes ont toujours une opinion négative vis-à-vis des tatoos. Quand quelqu’un est considéré comme déviant en regard des normes sociales, cette personne est soit critiquée ou au contraire glorifiée pour sa différence.« 

Lina L. alias Cigno

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur