Humour

Surpris en plein ébat dans sa voiture, il avait coché la case « activité physique » sur son attestation


Les gens ne doivent pas rompre le confinement qu’en cas de nécessité. Apparemment, certaines personnes vivent mal l’abstinence forcée.

Les anecdotes relatives au confinement se multiplient. En première ligne pour verbaliser les personnes qui sortent sans raison valable, les policiers sont confrontés à des situations vraiment insolites. À Doubs, les forces de l’ordre ont surpris deux couples en pleine action dans leurs voitures.

À lire aussi : Un couple surpris en plein ébat dans les toilettes d’un avion: «J’ai été sur de nombreux vols, mais ça, c’est une première»

Une activité physique comme les autres

Les quatre individus ont respecté les mesures, ils ont pris une attestation de déplacement. Malheureusement, ils n’ont pas prévu que les policiers s’intéresseraient à leurs voitures. Surpris en plein ébat, ils ont dû présenter leurs documents.

La dame avait coché la case « courses de première de nécessité » tandis que monsieur a indiqué « activité physique ».  Sur ce point, les médecins sont unanimes. Faire l’amour est bon pour la santé, il favorise la circulation sanguine et permet de dépenser des calories.

Toutefois, les policiers n’ont pas tenu compte de cet aspect. Les deux partenaires ont chacun reçu une amende de 135 euros.

Source : LaProvence

Signaler une erreur