Humour

James Fridman, le troll de Photoshop, s’amuse en répondant aux demandes de retouche (17 photos)


Le maître du troll Photoshop a encore frappé et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne manque jamais une occasion de provoquer l’hilarité générale. Une fois de plus, des internautes en ont fait les frais en demandant de l’aide à James Fridman.

Nul doute que ce graphiste britannique excelle dans son domaine comme en attestent les nombreuses photos retouchées par ses soins. Comme à l’accoutumée, des internautes s’adressent à lui afin d’opérer quelques modifications sur leurs clichés. Seulement voilà, James Fridman fait toujours usage de sa créativité pour se moquer de ces derniers. Eh oui, le résultat est réussi et totalement hilarant.

Place à la magie avec ce maître du troll photoshop qui prend toutes les demandes au pied de la lettre. Découvrez sans plus attendre toute l’étendue de son talent. A coup sûr, vous allez rire aux éclats.

À lire aussi : James Fridman, le troll de Photoshop, répond aux demandes de retouche avec humour

« Tu peux rendre l’arrière-plan plus effrayant … »

Crédits photos : James Fridman

Un peu plus de METAL

« Peux tu enlever la main près de ma poitrine? »

« Peux tu mettre le chiffre 1 dans le bon sens ? »

« Peux tu ajouter un coup de tonnerre foudroyant ? »

« Mes dents paraissent jaunes à cause de la chemise qui est trop blanche, peux tu faire quelque chose ? « 

« J’adore cette photo, peux tu mettre plus en avant la ville ? « 

« peux tu rajouter une cascade d’eau en arrière plan avec du vert ? « 

« peux tu retirer la main mise au derrière de la fille ? »

« Peux tu rendre mon look plus branché ? »

« Tu peux changer la couleur de ma cravate »

« peux tu rendre la personne en arrière-plan plus heureuse? »

« Enlève tout ce qui est inutile »

« On dirait qu’il me manque un bras, peux tu faire quelque chose? »

« Peux tu enlever le soleil de mon visage ? »

« Peux tu enlever la rampe d’escalier de cette photo ? »

Le déplacement en vaut la chandelle

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur