Tranche de vie

Une employée de bar raconte les situations les plus folles qu’elle a rencontrées dans un pub


On pourrait s’imaginer que la partie la plus difficile dans ce travail c’est de gérer une foule immense de fêtards qui souhaitent être servis. Pourtant, une barmaid a levé le voile sur les pires situations auxquelles elle a dû faire face. Le moins que l’on puisse dire c’est que sa profession n’est pas une mince affaire.

Contrairement à certaines idées reçues sur cette profession, il ne suffit pas de se montrer accueillant et de proposer des cocktails élaborés à la clientèle d’un établissement. Certes, il faut assurer le service de consommation et contribuer à l’animation. Cependant, ils doivent aussi gérer les pires situations lors des soirées trop arrosées.

Installée à Manchester en Angleterre, Katherine Dinsdale travaille en tant que barmaid dans bon nombre de pubs et de clubs de la ville. Nul doute que la jeune femme en a vu de toutes les couleurs depuis ses débuts dans ce milieu. Dans les colonnes du magazine Mirror, elle a d’ailleurs levé le voile à ce sujet afin de briser le préjugé comme quoi ils/elles « sont payés pour faire la fête ».

Katherine Dinsdale
©facebook/ @katherine.dinsdale.71

À lire aussi : Une "escort" raconte les expériences les plus folles pour égayer les fêtes de clients fortunés

Katherine Dinsdale révèle la face cachée de son métier

D’après ses confidences au micro du quotidien britannique, tout n’est pas rose pour Katherine Dinsdale. Comme l’exige sa profession, il faut souvent se montrer chaleureux avec la clientèle de l’établissement. Cependant, il est parfois difficile de satisfaire leurs moindres caprices. C’est justement le cas de cette TikTokeuse qui avait demandé des boissons gratuites à la barmaid.

Sans surprise, la responsable du service de consommation avait refusé. Du coup, la star du web était entrée dans une colère noire en brisant un verre. De plus, elle avait dit : « c’est pourquoi les célébrités ne viennent pas ici ». Ce à quoi la principale intéressée a répondu de manière sarcastique au micro de Mirror :

« Je suis sûr que la popularité des bars a pris un sérieux coup de ne pas figurer sur son compte TikTok de 10 000 abonnés »

TikTokeuse
Image d’illustration – ©depositphotos

Selon les propos de Katherine, une barmaid est systématiquement le chauffeur désigné lors d’une fête. En effet, elle passe son temps à servir les autres au lieu de boire et de danser. Elle a d’ailleurs expliqué que les personnes ordinaires peuvent aussi être « un cauchemar si vous leur fournissez suffisamment de boissons alcoolisées ».  

Sans le moindre scrupule, un homme a par exemple bu une pinte de Guinness devant elle. Ce, avant de la fixer droit dans les yeux et de dire : « Où est mon verre ? ». Pour couronner le tout, le client a menacé de rapporter de cet incident au directeur.

« Je sais que la boisson est censé provoquer une perte de mémoire, mais certainement pas à ce degré »

Il lui est aussi arrivé de gérer une tournée de cocktails cinq minutes avant la fermeture. A ce propos, Katherine Dinsdale a confié non sans humour qu’il existe une « place spéciale en enfer » pour ce genre de clients.

Cocktails
Image d’illustration – ©depositphotos

Ce moment tant redouté de la vérification des toilettes

Le comportement de diva d’une TikTokeuse ou bien la tournée de cocktails avant la fermeture sont encore gérables. La pire situation dans cette profession est sans conteste les contrôles nocturnes des toilettes. En effet, ils doivent vérifier cet endroit fortement fréquenté par les clients à la fin de la soirée.

Katherine Dinsdale affirme que « les toilettes de bar sont l’anarchie absolue ». Elle a par exemple assisté à une scène des plus improbables entre deux tourtereaux. Ivre, une femme aurait pris une perruque usée d’une toilette pour la remettre gentiment sur la tête de son compagnon.

« Et n’oublions pas la fois où j’ai trouvé une bouteille de Corona remplie d’excréments coincée dans les toilettes des femmes »

Toilettes - Katherine Dinsdale
Image d’illustration – ©depositphotos

Nul doute que la barmaid doit se préparer physiquement et surtout, mentalement à chaque nouvelle soirée derrière le comptoir. De ce fait, la jeune Britannique s’offre une pinte gratuite après un dur labeur à la fin d’une longue nuit. A titre d’information, elle s’est confiée à ce sujet pour faire prendre conscience aux internautes que son métier n’est pas toujours facile. Reste à découvrir si son témoignage va contribuer à un changement de certaines mentalités.

Signaler une erreur