fbpx
Tranche de vie

Après une année de lutte acharnée contre le cancer, le jeune Luke Bell, âgé de 8 ans, s’est incliné

Facebook
Facebook

Un jeune garçon de huit ans, en bataille contre une forme rare et agressive de cancer, a perdu sa vie, quelques heures seulement après que ses parents aient lancé un appel désespéré aux dons.

Luke Bell, huit ans, originaire de Darlington, dans le comté de Durham, menait un combat contre un neuroblastome durant une année. Malheureusement, le cancer a progressé d’une telle manière que le petit garçon n’a pas pu tenir le coup.

Mark et Becky Bell ont déclaré sur la page Facebook TeamLuke : 

« La nuit dernière, notre monde a changé pour toujours. Cette dernière bataille a été celle de trop, et notre petit super-héros n’est plus parmi nous. Luke s’est éteint paisiblement, confortablement et dans son endroit préféré, entouré des personnes qu’il aimait le plus (…) Même si nous pouvons nous consoler en pensant qu’il ne souffre plus. »

« Le monde semble plus sombre aujourd’hui »

C’est avec une profonde gratitude que les parents de Luke ont exprimé leur reconnaissance. Ils ont remercié tous ceux qui ont soutenu financièrement ou émotionnellement leur fils dans sa lutte. 

Même à huit ans, Luke Bell a montré une force, un courage et une détermination hors du commun dans sa bataille

Sa perte laisse un vide. Mais ses parents choisissent de se souvenir de son sourire rayonnant et de l’impact positif qu’il a eu sur de nombreuses vies. Malgré tout, le coeur lourd, sa mère a laché : 

« Le monde semble plus sombre aujourd’hui sans son sourire contagieux. »

À lire aussi : En larmes, Iris Mittenaere dévoile sa lutte contre les critiques sur son poids

Et pourtant, si près du but

Cette nouvelle intervient seulement un jour après que les parents de Luke aient lancé un appel urgent pour rassembler 50 000 livres sterling (près de 60 000 euros) en vue d’un traitement expérimental au Centre de cancérologie pédiatrique de Barcelone, en Espagne. 

Luke Bell a été accepté pour ce traitement prévu le 21 janvier. Et bien que le coût total s’élevait à environ 140 000 livres, la famille Bell avait déjà réussi à collecter 95 000 livres. Son père a expliqué qu’il devait être suffisamment en forme pour débuter ce traitement prometteur qui avait le potentiel de sauver sa vie.

Le cancer est revenu

En novembre, le consultant du NHS a informé que le cancer de Luke Bell s’était propagé à son système squelettique. Avec 70 % de cellules cancéreuses de neuroblastome dans sa moelle osseuse. Les médecins estimaient qu’il lui restait seulement quelques semaines, voire quelques mois, à vivre.

Le neuroblastome, diagnostiqué en avril de l’année précédente, touche moins de 100 enfants par an au Royaume-Uni. Après 11 séances de chimiothérapie et une intervention chirurgicale pour enlever une grosse tumeur, Luke Bell a été déclaré exempt de cancer en janvier. Cependant, en avril, la famille a reçu la terrible nouvelle que la tumeur était réapparue. Malheureusement, cette fois-ci le petit héros ne s’en sortira pas contre une maladie rare et agressive.

À lire aussi : Louisa, 28 ans, souffre de sa poitrine depuis l’âge de 9 ans: elle est si énorme qu’elle la met en danger

Au sujet de l'auteur : Jacques Ronny

Rédacteur talentueux, il jongle entre articles d'actualité et histoires captivantes. Avec une plume imaginative et rigoureuse, il tisse des récits envoûtants tout en décryptant le monde contemporain.