Télé

« De l’eau dégueulasse à 1.500 euros » : Ruby Nikara clashée par Gilles Verdez dans TPMP


Pour faire le buzz et gagner de l'argent, les influenceurs ne sont jamais à court d'idées. Certains vont même jusqu'à faire des choses vraiment étranges juste pour quelques likes sur les réseaux sociaux. En ce qui concerne Ruby Nikara, l'influenceuse fait couler beaucoup d'encre en ce moment en raison de son business insolite.

Les influenceurs ne cessent jamais de nous surprendre. Avec eux, on peut toujours s’attendre à quelque chose de complètement farfelu. Cela fait quelques jours que Ruby Nikara est au cœur d’une polémique des plus improbables. La rappeuse a en effet fait parler d’elle sur les réseaux sociaux grâce à son business pour le moins surprenant. À la grande surprise de ses followers sur Instagram, Ruby Nikara a ainsi annoncé qu’elle vendait l’eau de son bain. Et le prix d’un bocal est de 1 500 euros.

Alors que beaucoup n’arrivent toujours pas à y croire, l’influenceuse vient de mettre en vente un nouveau produit : ses culottes. Bad buzz ou pas, Ruby Nikara est venue expliquer son business sur le plateau de TPMP. Durant l’émission, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont dit ce qu’ils pensaient de la jeune femme. Et parmi eux, Gilles Verdez n’a pas manqué de la recadrer.

Ruby Nikara et son commerce sur Instagram

C’est sur son compte Instagram que Ruby Nikara a donc fait savoir à ses fans qu’elle se lançait dans ce business. Le 3 mars dernier, elle leur annonçait la vente de l’eau de son « merveilleux bain » au prix de 1 500 euros le pot. Quelques jours plus tard, la rappeuse a de nouveau informé ses abonnés de son intention de commercialiser d’autres produits.

Elle a raconté dans une publication qu’elle avait réussi à vendre l’eau de son bain avec succès, et qu’elle avait reçu de nombreuses commandes. Elle a donc décidé d’élargir sa collection en se lançant cette fois dans la vente de ses culottes portées.

Dans cette vidéo qu’elle a partagée sur Instagram, Ruby Nikara explique que ces culottes ne sont pas sales. « Je suis une fille propre, j’ai une hygiène irréprochable. Je prends des douches tous les jours, je prends des bains tous les jours et du coup je sens bon », a-t-elle précisé. Et pour acheter une de ces culottes qu’elle a déjà portées, il faut dépenser 100 euros. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas fait l’unanimité auprès des internautes. Sous sa publication, de nombreux commentaires qui la critiquent ont commencé à se multiplier.

« Vous vous foutez de notre gueule »

Après avoir attiré l’attention sur les réseaux sociaux, Ruby Nikara a été invité par Cyril Hanouna à prendre la parole dans TPMP. Lors de son premier passage sur le plateau de C8, l’émission a été victime de problèmes techniques. La jeune femme a alors été contrainte de partir aussi vite que prévu. Mais l’animateur a assuré qu’elle reviendrait le lendemain.

Ce 9 mars donc, la rappeuse était de retour dans l’émission pour justifier son choix concernant cette affaire. La tension a été un peu tendue entre l’influenceuse et certains chroniqueurs du programme.

Pour sa part, Gilles Verdez n’a pas épargné Ruby Nikara. Lorsque Cyril Hanouna lui a donné la parole pour dire ce qu’il pense de la rappeuse, le chroniqueur y est allé franco. « Moi je vous trouve très sympathique, mais vous vous foutez de notre gueule quoi », a-t-il déclaré.

Ensuite, le journaliste s’est permis de la sermonner, en essayant de la faire revenir à la raison. « Reprenez-vous, là vous êtes en train de vous pervertir. Vous avez du talent, vous êtes quelqu’un de bien, et là c’est débile ce que vous faites, c’est stupide », a-t-il conseillé à la jeune femme.

Signaler une erreur