Télé

Les Gayat (Familles nombreuses, la vie en XXL) empochent 20 000 euros par mois ? Le couple rétablit la vérité !


C’est un fait, le quotidien des stars de Familles nombreuses fascine autant qu’il agace. Du coup, les membres des tribus essuient constamment les critiques sur les réseaux sociaux. C’est justement le cas des Gayat qui gagnent bien leur vie grâce aux placements de produits.

On parle de :

Propulsés au rang de stars du petit écran, Olivier et le reste de son clan ont su profiter de leur popularité grâce à l’émission de TF1. Depuis, ils enchaînent les partenariats avec des marques en contrepartie d’une rémunération. Inévitablement, leur train de vie (de luxe) suscite à la fois l’admiration et la jalousie.

A l’instar d’Amandine Pellissard, les parents et les membres majeurs de la fratrie Gayat sont devenus des influenceurs aguerris. Les fans ont pu découvrir dans Familles nombreuses, la vie en XXL que Souk et Olivier ainsi que leurs neuf enfants sont à l’abri du besoin.

Mieux encore, ils peuvent « faire des choses » qu’ils ne pouvaient pas se les permettre avant. Au micro de nos confrères de Télé-Loisirs, le chef de clan et sa femme ont en effet fait des révélations sur leur train de vie. Ils en ont également profité pour mettre les choses au clair concernant les placements de produits.

À lire aussi : Famille Gayat : Souk et Olivier « méconnaissables » sur une photo de jeunesse

« Tout peut s’arrêter du jour au lendemain »

Il faut dire que les détracteurs des stars de Familles nombreuses prennent un malin plaisir à les critiquer. En effet, ils scrutent les moindres faits et gestes des Santoro, des Pellissard ou encore des Van Der Auwera dans le but de dépeindre un piètre tableau de ces belles tribus. Par exemple, Amandine Pellissard profiterait des allocations, d’après ses haters. Ce serait aussi le cas des Gayat.

Gayat
©instagram/ @famillegayat

A la tête d’une tribu de neuf enfants, Souk et Olivier n’ont jamais lésiné sur les efforts et les moyens pour offrir un cadre de vie agréable à leur progéniture. Les parents passent ainsi beaucoup de temps sur les réseaux sociaux en raison de leurs partenariats.

Quoi qu’il en soit, le chef de clan travaille toujours dans le bâtiment. La raison ? Selon lui, ce business juteux serait éphémère. Voilà un argument que sa femme a rapidement validé en ajoutant : « Tout peut s’arrêter du jour au lendemain ».  

Quant à Olivia, l’aînée de la fratrie, elle avait révélé dans un épisode de l’émission de Jeremstar sur YouTube que la famille gagnait jusqu’à 20 000 euros. Lors de cette récente interview, ses parents ont expliqué que le clan avait empoché cette somme une seule fois. Autrement dit, ils ne touchent pas systématiquement ce salaire à chaque placement de produits.

Olivier et Souk Gayat mettent les choses au clair

De plus, les Gayat avaient créé leur entreprise en juillet 2020. Du coup, ils payent les impôts.

« (…) on ne se fait jamais 20 000 euros par mois. Auquel cas j’arrêterais de travailler ! Puis, il ne faut pas oublier qu’on a des charges. Une fois qu’on les enlève, on divise la somme avec 9 autres personnes. Cela nous fait un petit salaire chacun »

Concernant leur prochain projet professionnel, les parents de Chloé et Mathieu ont laissé planer le doute. Ce qui est sûr, c’est qu’ils seront toujours de la partie dans le troisième volet de Familles nombreuses, la vie en XXL. Pour la suite de leur aventure à la télévision, ils espèrent que le groupe TF1 va les rappeler pour la nouvelle saison à venir.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur