éducation

Une mère dont la fille de 4 ans porte encore des couches ne souhaite pas forcer ses enfants à aller aux toilettes

La jeune femme est critiquée parce que sa fille porte encore des couches. Elle a décidé d'ignorer les jugements désapprobateurs et ne forcera pas non plus son fils de 2 ans à utiliser un pot.

Laura Mazza critiquée parce que ses enfants portent encore des couches.
La jeune femme ne veut pas apprendre la propreté à ses enfants avant qu'ils ne soient prêts. Source : Instagram @itslauramazza.
1 Partage

Laura Mazza est âgée de 33 ans. Dans un récent post partagé sur les réseaux sociaux, elle a expliqué être confrontée à de nombreuses critiques au sujet de la propreté de ses enfants.

En effet, la jeune maman a décidé de ne pas forcer ses enfants à utiliser les toilettes. Sa fille, âgée de 4 ans, porte encore des couches, tout comme son fils de 2 ans. Laura ne souhaite pas enseigner à ces derniers l’utilisation des W.C. avant qu’ils ne soient réellement prêts.

La mère de famille ne veut pas brusquer ses enfants en les forçant à utiliser les toilettes

Laura Mazza possède un compte Instagram particulièrement suivi. Un compte sur lequel la jeune femme partage son quotidien de jeune maman et dévoile des photos de ses enfants.

La mère de famille a récemment confié à ses abonnés être confrontée à des critiques et des regards désapprobateurs au sujet de l’éducation de ses enfants.

Laura Mazza avec ses enfants qui portent des couches.
Source : Instagram @ itslauramazza

En effet, Laura ne souhaite pas forcer son fils et sa fille a abandonner les couches. Sa fille de 4 ans en porte encore et son garçon, âgé de deux ans, n’a pas encore appris à utiliser un pot.

Une décision qui lui vaut bien des critiques, notamment de la part des autres mères qui ne comprennent pas pourquoi elle laisse sa fille de 4 ans en couche.

Le fils de Laura Mazza qui n'est pas encore propre et n'utilise pas de pot.
Source : Instagram @ itslauramazza

Au début de l’année, Laura a même été confrontée aux questions d’une infirmière, inquiète quant au développement de son fils et l’apprentissage de la propreté.

Laura évite les rendez-vous médicaux de contrôle car ses enfants portent encore des couches

Laura Mazza a également confié à ses followers éviter les rendez-vous médicaux de contrôle, qui consistent à s’assurer du bon développement des enfants en bas âge. La jeune femme craint toujours de se sentir inférieure ou bien jugée pour sa décision.

Elle a cependant décidé de s’entretenir avec une infirmière, qui lui avait fait comprendre que son fils était en âge d’apprendre la propreté.

Laura Mazza et sa fille en couche à 4 ans.
Source : Instagram @itslauramazza

« Je lui ai raconté comment il enchaîne les phrases, pratique l’empathie, joue bien, mange tout seul, toutes ces choses merveilleuses », a confié Laura, avant d’expliquer :

« Elle m’a demandé si mon fils de deux ans venait d’apprendre à aller aux toilettes. Eh bien, non. Il n’est pas prêt. Et puis elle m’a dit comment je devrais l’encourager, lui lire des livres, l’asseoir sur les toilettes. En gros, toutes les façons dont je devrais le forcer. »

Des conseils abjects pour la jeune maman, qui ne veut pas brusquer ses enfants. « Il y a cette obsession de forcer les enfants à grandir, à marcher, à parler et à aller aux toilettes à un certain âge. Pourquoi ? », questionne Laura.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web