Actu

Russie : une infirmière, à moitié nue sous sa combinaison, a été sanctionnée par la direction

L'infirmière ne portait que des sous-vêtements sous sa combinaison de protection (Tulskie Novosti)

Depuis quelques temps, les photos des infirmières soignants les personnes remplissent le web. En Russie, le cliché d'une jeune soignante est devenue virale, non à cause de son travail mais à cause de sa tenue jugée inappropriée.

En plein cœur de la lutte contre la pandémie, une infirmière russe a été sanctionnée par ses supérieurs. La cause ? La jeune soignante a décidé de soigner les patients dans une tenue inappropriée. Interrogée par la direction, la jeune femme a tout simplement expliqué qu’elle avait trop chaud.

Elle ne savait pas que la combinaison était si transparente

L’infirmière d’une vingtaine d’années, dont le nom n’a pas été communiqué, travaille dans un hôpital de Toula, à 160 km au sud de Moscou. Ne pouvant pas supporter la chaleur causée par l’uniforme qui est censé la protéger du virus, la jeune femme a décidé de ne porter que des sous-vêtements sous celui-ci. Malheureusement pour elle, un patient a pris un cliché d’elle et l’a publié sur Internet.

Devenue virale, la photo est parvenue à la direction de l’hôpital. Choqués par le comportement de leur employé, ces derniers ont décidé de la sanctionner pour « non-respect des exigences relatives aux vêtements médicaux ». Le ministère régional de la Santé russe a confirmé qu’« une sanction disciplinaire a été appliquée à l’encontre de l’infirmière ».

La soignante a expliqué qu’elle ne savait pas que la combinaison était si transparente DR

Pour se défendre, la soignante a expliqué qu’elle avait trop chaud et qu’elle ne savait pas que l’uniforme était si transparent. Elle a également déclaré qu’aucun de ses patients ne s’était plaint pour sa tenue. Cependant, ses explications n’ont pas convaincu ses supérieurs ni le ministère régional de la Santé.

Les internautes volent à son secours

De leur côté, les utilisateurs des réseaux sociaux ont fait part de leur soutien pour l’infirmière. En effet la photo de la jeune femme a été largement commentée.

« Il faut au contraire lui donner une prime : tous les hommes ont rajeuni de 10 ans dans l’hôpital et oublié pourquoi ils étaient là »

« Ces gens aident et risquent leur vie et pour cela, personne ne dit merci ! Mais quand il s’agit de la réprimander, on le fait tout de suite » peut-on lire sur Internet.

Signaler une erreur