Actualités

« Je ne peux plus dormir chez moi » : Gaëtan Matis vit un cauchemar depuis sa blague sur Eric Zemmour


Invité sur le plateau de TPMP, le 11 octobre 2021, Gaëtan Matis s’est dit victime de harcèlement sur les réseaux sociaux. L’humoriste en a aussi profité pour parler de sa mésaventure depuis cette blague sur Eric Zemmour.

« Si j’avais une machine à voyager dans le temps, je bookerais le Bataclan pour la soirée du 13 novembre 2015 afin d’y organiser une soirée rencontre entre Eric Zemmour et son public », avait-il posté le 8 octobre dernier sur Facebook. Dès lors, le père de famille s’est retrouvé au cœur d’une polémique. En effet, il avait fait face à une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux.

Il faut dire que sa blague de très mauvais goût a fait l’effet d’un tsunami sur la Toile à tel point que le théâtre parisien du Point-Virgule a décidé d’annuler ses spectacles du 10 et 11 octobre 2021. En ce sens, Gaëtan Matis est venu sur le plateau de TPMP pour parler de ce sujet brûlant.

Selon les propos de l’humoriste, il avait reçu des menaces sur les réseaux sociaux. Face à Cyril Hanouna, il a tout de même concédé que la blague lui a « un peu échappé ».

À lire aussi : Mis à l’écart par CNews, Eric Zemmour réagit à la décision du CSA

Gaëtan Matis explique l’origine de sa blague

A l’instar de Nagui qui a osé une blague sur l’affaire Grégory, l’invité de Baba sur le plateau de TPMP n’a pas imaginé l’ampleur de sa bourde en faisant référence à l’attentat du Bataclan et le journaliste politique. En effet, l’expression courante « On ne peut pas rire de tout » prend tout son sens dans cette histoire.

Dans le talk-show de C8 du 11 octobre dernier, Gaëtan Matis a expliqué l’origine de sa blague. Alors qu’il était aux toilettes, il a eu l’idée de parler du possible candidat à l’élection présidentielle de 2022 et de l’attentat. Puis, l’humoriste l’avait dévoilée sur scène. Fort de son succès suite à ce spectacle, il l’avait partagée sur les réseaux sociaux. L’invité de Cyril Hanouna a avoué que c’était sa plus grande erreur. La raison ? La Toile est loin d’être « un cahier de brouillon ».

L’humoriste fait son mea culpa dans Touche Pas à Mon Poste

Depuis, Gaëtan Matis s’est retrouvé dans de beaux draps. La raison ? Bon nombre d’internautes avaient exprimé leur mécontentement sur le réseau social à l’oiseau bleu. Sa blague avait en effet pris une proportion considérable. A titre d’information, des individus avaient rendu publique son adresse physique. Du coup, le père de famille est sur le qui-vive depuis les menaces qu’il avait reçues de la part de ses détracteurs.

« Je m’en suis un peu préservé, c’est l’avocat qui s’en occupe. Le dossier est chaud (…) »

Bien entendu, l’humoriste déplore la tournure des événements. Sur le plateau de TPMP, l’invité a laissé entendre qu’il aurait agi différemment s’il avait « une machine à voyager dans le temps ». En ce sens, l’autre de cette blague sur Eric Zemmour et l’attentat du Bataclan a présenté ses excuses aux victimes sur Instagram.

Gaëtan Matis
©instagram/ @gaetan_matis

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur