Actualités

Elle simule une varicelle sur tout le corps pour pouvoir sécher les cours


Elle voulait faire croire à ses parents qu’elle était malade pour rater l’école. Mais en la voyant, ses parents se sont mis à rire.

L’idée géniale de Lily Schooley, une fille de 6 ans, a complètement échoué. Souhaitant éviter un test d’orthographe, elle a décidé de jouer la carte de la maladie. Elle a emprunté un marqueur permanent pour dessiner des points rouges sur son corps, en disant à sa mère qu’elle était atteinte de la varicelle.

Les parents, Charlotte et David ont tout de suite compris la mascarade de leur fille. « Nous avons allumé la lumière et elle en avait absolument partout » racontait sa mère.Tout en retenant leur rire, ils voulaient continuer à jouer le jeu et on dit qu’elle devait aller chez le médecin. C’est là que Lily a été prise de panique. Elle est toute de suite remontée dans sa chambre pour enlever les taches. Trop tard, les points rouges ne partaient plus.

Elle est redescendue peu de temps après pour avouer à ses parents ce qu’ils savaient déjà. Charlotte avait alors utilisé plusieurs moyens pour nettoyer les tâches : elle a utilisé du savon liquide, de l’huile pour bébé ainsi de la laque. Tous ont échoué !

À lire aussi : Vêtue d'une combinaison moulante, l'enseignante utilise son propre corps pour donner cours d’anatomie

Une autre tentative pour rater l’école

Face à cet échec, la jeune fille a trouvé une autre idée pour rester à la maison.  Lily a tenté de convaincre ses parents que ses amis vont se moquer d’elle : « je ne peux pas aller à l’école parce que tout le monde va rire« .

Encore une fois, elle a raté son coup. Ses parents l’ont envoyée en cours avec une lettre expliquant à son professeur qu’elle n’était ni malade ni contagieuse, et ils n’ont pas réussi à enlever les tâches. Lily était également forcée d’expliquer à ses camarades ce qu’elle avait sur ses bras, sur son visage et sur ses jambes. Heureusement pour elle, cela n’a seulement duré qu’une journée. Le jeudi soir même, les éruptions cutanées ont miraculeusement disparu.

Signaler une erreur