Actualités

Dans quelques jours, vous allez voir beaucoup d’araignées à la maison: à quoi vous devez vous attendre


Les araignées vont sortir de leur cachette pour une raison bien particulière

À lire aussi : 21 photos que vous devez vraiment voir de vos propres yeux pour y croire!

L’été se termine, la température diminuera dans les prochaines semaines. L’automne arrive et les araignées envahiront votre maison. En effet,  les arachnides recherchent des partenaires pour s’accoupler durant cette saison. Voici les espèces d’araignée les plus fréquentes.  

L’Agélène labyrinthe (8-12mm)

Vous pouvez croiser cette espèce dans votre jardin. Malgré son apparence effrayante, elle est inoffensive. L’araignée à labyrinthe se nourrit de petits insectes qu’elle attrape avec sa grande toile en nappe.

La Tégénaire domestique (10-16mm)

Comme son nom l’indique, elle aime vivre dans la maison. Si vous la rencontrez dans votre chambre, c’est qu’elle y a toujours vécu. Un nouveau venu recherche seulement un partenaire.

La tégénaire géante (10-20mm)

À la différence de ses congénères, elle est plus grosse et plus sombre. Les mâles peuvent avoir des pattes mesurant plus de 7 centimètres.

Amaurobius ferox (8-15 mm)

Cette petite bestiole adore les endroits humides. Elle préfère vivre dehors et choisit des lieux où il y a régulièrement de l’eau, les canaux d’évacuation par exemple.

Pholque phalangide (7-10 mm)

Comme les Tégénaires domestiques, cette espèce se trouve généralement à l’intérieur des maisons. Elle se distingue par ses longues pattes très fines. Elle aime vivre dans des endroits sombres où elle peut facilement piéger ses proies.

Les Opiliones

En réalité, les Opiliones ne sont pas des araignées. Dépourvues de venin, elles ne peuvent pas tisser des toiles. Elles peuvent laisser tomber leurs pattes quand elles se sentent menacées, leurs pattes bougeront alors toutes seules. Cette espèce parvient aussi à marcher sur trois pattes, tout simplement impressionnant.

L’Araignée porte-croix (4-18 mm)

Une des plus belle espèce de cette liste. Elles sont faciles à reconnaitre grâce à la petite croix sur leur dos. Elles chassent leurs proies durant la nuit. Même si leur morsure n’est pas fatale, elle provoque des démangeaisons intenses. Il est préférable de ne pas s’en approcher.

Scotophaeus blackwalli (8-12mm)

 Autrement appelée « le tigre de nos maisons », les scotophaeus blackwalli ne piègent pas leurs proies, mais les attaquent directement. Elles mangent parfois d’autres araignées. Leur morsure entraine des sensations désagréables, mais totalement inoffensive.

Comment éloigner les araignées ?

Pendant la saison d’amour, les arachnides sont plus vulnérables.  S’en débarrasser devient plus facile. Essayez d’éliminer les traces de leur toile en nettoyant régulièrement les murs et les recoins de votre maison.  Lorsqu’elles se rendent compte que leur habitat a disparu, elles ne reviendront plus. Assurez-vous également de boucher tous les trous.

Toutefois, la présence d’une araignée aide à lutter contre les insectes tels que les mouches et les moustiques. Les faire partir n’est donc pas obligatoire.

Signaler une erreur