Actualités

21 ans plus tard, un papa millionnaire découvre que ses trois enfants ne sont pas de lui

Crédits photos : dailymail.co.uk

En 2016, un médecin lui a découvert une maladie de naissance qui l'a rendu stérile toute sa vie. Or il avait déjà trois grands enfants...

Cette histoire a fait le buzz en Grande Bretagne : un homme d’affaires répondant au nom de Richard Mason découvre qu’il n’est pas le père biologique de ses 3 garçons. Ayant été diagnostiqué d’une malade héréditaire appelée « Fibrose kystique » en 2016, les médecins ont assuré Richard, que le premier symptôme de cette maladie est la stérilité.

Pour avoir le cœur net, il a procédé a des tests de paternité sur ses 3 garçons. Malheureusement pour lui, les résultats ont confirmé que les enfants qu’il a élevés pendant 21 ans ne sont pas de lui. Et puisqu’un malheur ne vient jamais seul, Richard a aussi découvert que durant leur mariage, sa femme avait eu une relation extra-conjugale pendant 4 ans avec autre un homme qui est probablement le père des garçons.

« Comme si je vivais dans Matrix… »

Divorcés en 2006, le père de famille a offert 4 millions de livres à son ex-femme et a versé des pensions alimentaires régulières pour ses enfants.

C’est dix ans après leurs divorces que Richard a découvert toute l’histoire. Il a dénoncé cet acte au tribunal comme fraude à la paternité et a pu récupérer 250 000 livres.

Mais malgré le fait qu’il ait gagné le procès, Richard a affirmé qu’il a été dévasté par ce mensonge qui lui a presque détruit la vie. « Je ne savais plus qui j’étais… En un instant, j’ai découvert que je n’avais pas vraiment d’enfant… c’est comme si je vivais dans Matrix » : a-t-il confié au DailyMail.

Depuis le procès en 2016, deux des trois garçons ne le considèrent plus comme son père.

Au sujet de l'auteur : Les Crieurs Du Web

Ce compte auteur est composé de journalistes et de rédacteurs indépendants et expérimentés possédant une expertise dans les domaines suivants : actu people, divertissements, buzz et lifestyle.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.